Introduction au Zend Framework

 Apprendre Zend Framework

appendix

 Guide de référence Zend Framework


  •  Zend_Gdata
  •  Zend_Http
  •  Zend_InfoCard
  •  Zend_Json
  •  Zend_Layout
  •  Zend_Ldap
  •  Zend_Loader
  •  Zend_Locale
  •  Zend_Log
  •  Zend_Mail
  •  Zend_Markup
  •  Zend_Measure
  •  Zend_Memory
  •  Zend_Mime
  •  Zend_Navigation
  •  Zend_Oauth
  •  Zend_OpenId
  •  Zend_Paginator
  •  Zend_Pdf
  •  Zend_ProgressBar
  •  Zend_Queue
  •  Zend_Reflection
  •  Zend_Registry
  •  Zend_Rest

  •  Zend_Search_Lucene
  •  Zend_Serializer
  •  Zend_Server
  •  Zend_Service
  •  Zend_Session
  •  Zend_Soap
  •  Zend_Tag
  •  Zend_Test
  •  Zend_Text
  •  Zend_TimeSync
  •  Zend_Tool
  •  Zend_Tool_Framework
  •  Zend_Tool_Project
  •  Zend_Translate
  •  Zend_Uri
  •  Zend_Validate
  •  Zend_Version
  •  Zend_View
  •  Zend_Wildfire
  •  Zend_XmlRpc
  • ZendX_Console_Process_Unix
  • ZendX_JQuery
  • Translation 61.2% Update 2010-11-28 - Revision 23149 - Version ZF 1.11.x

    73.3. Utiliser les adaptateurs de traduction

    L'étape suivante est d'utiliser l'adaptateur dans votre code.

    Exemple 73.1. Exemple de code PHP monolingue

    print "Exemple\n";
    print 
    "=======\n";
    print 
    "Ceci la ligne une\n";
    print 
    "Aujourd'hui nous sommes le " date("d/m/Y") . "\n";
    print 
    "\n";
    print 
    "Correction de la langue ceci est la ligne deux\n";

    L'exemple ci-dessus montre l'affichage sans le support de traduction. Vous écrivez probablement votre code dans votre langue maternelle. Généralement vous devez traduire non seulement l'affichage, mais également les messages d'erreur et les messages de log.

    La prochaine étape est d'inclure Zend_Translate dans votre code existant. Naturellement il est beaucoup plus facile si vous écrivez dès le début votre code en utilisant Zend_Translate au lieu de modifier votre code après.

    Exemple 73.2. Exemple de code PHP multilingue

    $translate = new Zend_Translate(
        array(
            
    'adapter' => 'gettext',
            
    'content' => '/my/path/source-de.mo',
            
    'locale'  => 'de'
        
    )
    );
    $translate->addTranslation(
        array(
            
    'content' => '/path/to/translation/fr-source.mo',
            
    'locale'  => 'fr'
        
    )
    );

    print 
    $translate->_("Exemple")."\n";
    print 
    "=======\n";
    print 
    $translate->_("Ceci la ligne une")."\n";
    printf($translate->_("Aujourd'hui nous sommes le %1\$s") . "\n",
                         
    date("d/m/Y"));
    print 
    "\n";

    $translate->setLocale('fr');
    print 
    $translate->_("Correction de la langue ceci est la ligne deux") . "\n";

    Maintenant regardons plus attentivement ce qui a été fait et la façon d'intégrer Zend_Translate dans votre code.

    Créer un nouvel objet de traduction et définir l'adaptateur de base :

    $translate = new Zend_Translate(
        array(
            
    'adapter' => 'gettext',
            
    'content' => '/path/to/translation/source-de.mo',
            
    'locale'  => 'de'
        
    )
    );

    Dans cet exemple nous avons décidé d'utiliser l'adaptateur Gettext. Nous plaçons notre fichier source-de.mo dans le dossier /chemin/vers. Le fichier gettext inclura la traduction allemande. Et nous avons également ajouté un autre fichier de langue pour le français.

    L'étape suivante est d'envelopper toutes les chaînes qui doivent être traduites. L'approche la plus simple est d'avoir seulement des chaînes simples ou des phrases comme celle-ci :

    print $translate->_("Exemple")."\n";
    print 
    "=======\n";
    print 
    $translate->_("Ceci la ligne une")."\n";

    Certaines chaînes ne sont pas nécessairement traduites. La ligne séparatrice est toujours la même, même dans d'autres langues.

    Avoir des valeurs de données intégrées dans une chaîne de traduction est également supporté par l'utilisation des paramètres inclus.

    printf($translate->_("Aujourd'hui nous sommes le %1\$s") . "\n",
                         
    date("d/m/Y"));

    Au lieu de print(), utiliser la fonction printf() et remplacer tous les paramètres avec des éléments de type %1\$s. Le premier est %1\$s, le second %2\$s, et ainsi de suite. De cette façon une traduction peut être faite sans savoir la valeur exacte. Dans notre exemple, la date est toujours le jour actuel, mais la chaîne peut être traduite sans connaissance du jour actuel.

    Chaque chaîne est identifiée dans le stockage de traduction par un identificateur de message. Vous pouvez employer l'identificateur de message au lieu des chaînes dans votre code, comme ceci :

    print $translate->_(1)."\n";
    print 
    "=======\n";
    print 
    $translate->_(2)."\n";

    faire ceci a plusieurs inconvénients :

    Vous ne pouvez pas voir ce que votre code devrait afficher juste en lisant celui-ci.

    En outre vous obtiendrez des problèmes si certaines chaînes ne sont pas traduites. Vous devez toujours imaginer comment la traduction fonctionne. Premièrement Zend_Translate vérifie si la langue choisie a une traduction pour l'identificateur de message ou la chaîne fournie. Si aucune chaîne de traduction n'a été trouvée, elle se reporte sur la langue suivante comme définie dans Zend_Locale. Ainsi le "de_AT" devient seulement "de". Si aucune traduction n'est trouvée pour le "de", alors le message original est retourné. De cette façon vous avez toujours un affichage, au cas où la traduction de message n'existerait pas dans votre stockage des messages. Zend_Translate ne lève jamais d'erreur ou d'exception en traduisant les chaînes.

    73.3.1. Structures des sources de traduction

    L'étape suivante est la création des sources de traduction pour les multiples langues vers lesquelles vous traduisez. Chaque adaptateur est créé de sa propre manière comme décrit ici. Mais il y a quelques dispositifs généraux qui sont valables pour tous les adaptateurs.

    Vous devrez savoir où stocker vos fichiers sources de traduction. Avec Zend_Translate vous n'avez aucune restriction. Les structures suivantes sont préférables :

    • Structure de source unique

      /application
      /languages
        lang
      .en
        lang
      .de
      /library

      Positif : Tous les fichiers sources pour chacune des langues peuvent être trouvés dans un dossier. Aucun fractionnement des fichiers.

    • Source structurée par langue

      /application
      /languages
        
      /en
          lang
      .en
          other
      .en
        
      /de
          lang
      .de
          other
      .de
      /library

      Positif : chaque langue est située dans un dossier. La traduction est facilitée car un seul dossier doit être traduit par une équipe de langue. En outre l'utilisation de dossiers multiples est transparente.

    • Source structurée par application

      /application
        
      /languages
          lang
      .en
          lang
      .de
          other
      .en
          other
      .de

      Positif : tous les fichiers sources pour chacune des langues peuvent être trouvés dans un seul dossier. Aucun fractionnement des fichiers.

      Négatif : avoir des dossiers multiples pour la même langue est problématique.

    • Source structurée par Gettext

      /languages
        
      /de
          
      /LC_MESSAGES
            lang
      .mo
            other
      .mo
        
      /en
          
      /LC_MESSAGES
            lang
      .mo
            other
      .mo

      Positif : de vieilles sources de gettext peuvent être utilisées sans changer la structure.

      Négatif : avoir des dossiers de dossiers peut être embrouillant pour les personnes qui n'ont pas utilisé gettext avant.

    • Source structurée par fichier

      /application
        
      /models
          mymodel
      .php
          mymodel
      .de
          mymodel
      .en
        
      /views
        
      /controllers
          mycontroller
      .de
      /document_root
        
      /images
        
      /styles
        
      .htaccess
        index
      .php
        index
      .de
      /library
        
      /Zend

      Positif : chaque fichier est lié à sa propre source de traduction.

      Négatif : de multiples petits fichiers sources de traduction rendent plus difficile la traduction. En outre chaque fichier doit être ajouté comme source de traduction.

    Les fichiers source uniques et structurés par langue sont les plus utilisés pour Zend_Translate.

    Maintenant, que nous connaissons la structure que nous voulons avoir, nous devons créer nos fichiers sources de traduction.

    73.3.2. Créer des fichiers sources de type tableau

    Les fichiers sources de type tableau sont simplement des tableaux. Mais vous devez les définir manuellement parce qu'il n'y a aucun outil pour automatiser cela. Mais parce qu'ils sont très simples, ils représentent la manière la plus rapide de rechercher des messages si votre code fonctionne comme prévu. C'est généralement le meilleur adaptateur pour démarrer avec des systèmes multilingues.

    $english = array('message1' => 'message1',
                     
    'message2' => 'message2',
                     
    'message3' => 'message3');
    $german = array('message1' => 'Nachricht1',
                    
    'message2' => 'Nachricht2',
                    
    'message3' => 'Nachricht3');

    $translate = new Zend_Translate('array'$english'en');
    $translate->addTranslation($deutsch'de');

    Depuis la version 1.5 il est également possible d'avoir des tableaux inclus dans un fichier externe. Vous devez simplement fournir le nom de fichier, Zend_Translate l'inclura automatiquement et recherchera le tableau. Voir l'exemple suivant pour les détails :

    // montableau.php
    return array(
        
    'message1' => 'Nachricht1',
        
    'message2' => 'Nachricht2',
        
    'message3' => 'Nachricht3');

    // contrôleur
    $translate = new Zend_Translate('array',
                                    
    'chemin/vers/montableau.php',
                                    
    'de');
    [Note] Note

    Les fichiers qui ne renvoient pas un tableau ne seront pas inclus. N'importe quel rendu issu de ce fichier sera ignoré et également supprimé.

    73.3.3. Créer des fichiers sources Gettext

    Des fichiers source Gettext sont créés par la bibliothèque GNU gettext. Il y a plusieurs outils libres disponibles qui peuvent analyser vos fichiers de code et créer les fichiers sources nécessaires à gettext. Ces fichiers se terminent par *.mo et ce sont des fichiers binaires. Un gratuiciel pour créer ces fichiers est poEdit. Cet outil vous aide également pour le processus de traduction lui-même.

    // Les fichiers mo sont créés et déjà traduits
    $translate = new Zend_Translate('gettext',
                                    
    'chemin/vers/english.mo',
                                    
    'en');
    $translate->addTranslation('chemin/vers/german.mo''de');

    Comme vous pouvez le voir, les adaptateurs sont utilisés exactement de la même manière, avec juste une petite différence : changer "array" en "gettext". Toutes autres utilisations sont exactement les mêmes qu'avec tous autres adaptateurs. Avec l'adaptateur de gettext vous ne devez plus vous occuper de la structure des répertoires, du "bindtextdomain" et du "textdomain". Fournissez juste le chemin et le nom de fichier à l'adaptateur.

    [Note] Note

    Vous devriez toujours employer UTF-8 comme source d'encodage. Autrement vous aurez des problèmes si vous employez deux encodages différents. Par exemple, si un de vos fichiers source est encodé en ISO-8815-1 et un fichier différent est codé avec CP815. Vous ne pouvez utiliser qu'un seul encodage pour vos fichiers sources, ainsi une de vos langues ne s'affichera probablement pas correctement.

    UTF-8 est un format portable qui supporte toutes les langues. Si vous employez l'encodage UTF-8 pour toutes les langues, vous éliminez le problème des encodages incompatibles.

    La plupart des éditeur gettext ajoutent les informations de l'adaptateur comme chaines de traduction vides. C'est pour cela que traduire des chaines vides ne fonctionne pas avec l'adaptateur gettext. A la place, elles sont effacées de la table de traduction. getAdapterInfo() retourne les informations de l'adaptateur gettext, notamment les informations des fichiers gettext ajoutés.

    // Informations sur l'adaptateur
    $translate = new Zend_Translate('gettext',
                                    
    'path/to/english.mo',
                                    
    'en');
    print_r $translate->getAdapterInfo();

    73.3.4. Créer des fichiers source TMX

    Les fichiers sources TMX sont les nouveaux standards industriels. Ils ont l'avantage d'être des fichiers XML et ainsi ils sont lisibles par tout éditeur de fichier et naturellement ils sont lisibles pour l'homme. Vous pouvez soit créer des fichiers TMX manuellement avec un éditeur de texte, soit utiliser un outil. Mais la plupart des programmes actuellement disponibles pour développer des fichiers source TMX ne sont pas des gratuiciels.

    Exemple 73.3. Exemple de fichier TMX

    <?xml version="1.0" ?>
    <!DOCTYPE tmx SYSTEM "tmx14.dtd">
    <tmx version="1.4">
     <header creationtoolversion="1.0.0" datatype="winres"
             segtype="sentence" adminlang="en-us" srclang="de-at"
             o-tmf="abc" creationtool="XYZTool" >
     </header>
     <body>
      <tu tuid='message1'>
       <tuv xml:lang="de"><seg>Nachricht1</seg></tuv>
       <tuv xml:lang="en"><seg>message1</seg></tuv>
      </tu>
      <tu tuid='message2'>
       <tuv xml:lang="en"><seg>message2</seg></tuv>
       <tuv xml:lang="de"><seg>Nachricht2</seg></tuv>
      </tu>
    $translate = new Zend_Translate('tmx',
                                    
    'chemin/vers/mytranslation.tmx',
                                    
    'en');
    // TMX peut contenir différentes langues dans le même fichier

    Les fichiers TMX peuvent avoir plusieurs langues dans le même fichier. Toute autre langue incluse est ajoutée automatiquement, ainsi vous n'avez pas à appeler addLanguage().

    Si vous voulez avoir seulement les langues spécifiées de la source traduite, vous pouvez régler l'option defined_language à TRUE. Avec cette option vous pouvez ajouter les langues souhaitées explicitement avec addLanguage(). La valeur par défaut pour cette option est d'ajouter toutes les langues.

    73.3.5. Créer des fichiers source CSV

    Les fichiers sources CSV sont petits et lisibles pour l'homme. Si vos clients veulent eux-mêmes traduire, vous utiliserez probablement l'adaptateur CSV.

    Exemple 73.4. Exemple avec un fichier CSV

    #Exemple de fichier csv
    message1;Nachricht1
    message2
    ;Nachricht2
    $translate = new Zend_Translate('csv',
                                    
    'chemin/vers/matraduction.csv',
                                    
    'de');
    $translate->addTranslation('chemin/vers/autretraduction.csv',
                               
    'fr');

    Il existe trois options différentes pour l'adaptateur CSV. Vous pouvez paramétrer "delimiter", "limit" et "enclosure".

    Le délimiteur standard des fichiers CSV est le signe ";". Mais celui-ci n'est pas obligatoire. Avec l'option "delimiter" vous pouvez décider d'utiliser un autre signe de séparation.

    La taille limite d'une ligne de fichier CSV est par défaut "0" Ce qui veut dire que la fin de la ligne est recherchée automatiquement. Si vous paramétrez l'option "limit" avec une valeur quelconque, alors le fichier CSV sera lu plus rapidement, mais toute ligne dont la longueur excédera la limite sera tronquée.

    "L'échappement" par défaut d'un fichier CSV est le """. Vous pouvez en paramétrer un autre avec l'option "enclosure".

    Exemple 73.5. Exemple avec un fichier CSV (2)

    #Exemple de fichier csv
    # original 'message,1'
    "message,1",Nachricht1
    # traduction 'Nachricht,2'
    message2,"Nachricht,2"
    # original 'message3,'
    "message3,",Nachricht3
    $translate = new Zend_Translate('csv',
                                    
    'chemin/vers/matraduction.csv',
                                    
    'de',
                                    array(
    'delimiter' => ','));
    $translate->addTranslation('chemin/vers/autretraduction.csv',
                               
    'fr');

    73.3.6. Créer des fichiers sources INI

    Les fichiers sources INI sont lisibles par l'homme mais habituellement pas très petits puisqu'ils incluent également d'autres données à côté des traductions. Si vous avez des données qui seront éditables par vos clients, vous pouvez aussi utiliser l'adaptateur INI dans ce cas.

    Exemple 73.6. Exemple avec un fichier INI

    [Test]
    ;
    Commentaires possibles
    Message_1
    ="Nachricht 1 (de)"
    Message_2="Nachricht 2 (de)"
    Message_3="Nachricht :3 (de)"
    $translate = new Zend_Translate('ini',
                                    
    'path/to/mytranslation.ini',
                                    
    'de');
    $translate->addTranslation('path/to/other.ini',
                               
    'it');

    Les fichiers INI ont de multiples restrictions. Si une valeur dans le fichier INI contient un caractère non-alphanumérique, il doit être entouré avec des guillemets doubles ("). Il y a aussi des mots réservés qui ne doivent pas être utilisés en tant que clés des fichiers INI. Ceci inclut : NULL, yes, no, TRUE et FALSE. Les valeurs NULL, no et FALSE sont retournées sous la forme "". yes et TRUE sont retournés en "1". Les caractères {}|&~![()" ne doivent pas être utilisés dans la clé et ont une signification particulière dans la valeur. Ne les utilisez pas ou vous rencontrerez des comportements inattendus.

    73.3.7. Options pour les adaptateurs

    Les options peuvent être utilisées avec tous les adaptateurs. Bien sûr chacun d'eux accepte des options différentes. Vous pouvez passer des options quand vous créez l'adaptateur. Pour l'instant il y a qu'une option qui est valable pour tous les adaptateurs. 'clear' décide si des données de traduction peuvent être ajoutées à l'existant ou non. Le comportement standard est d'ajouter des nouvelles données de traduction à l'existant. Les données de traduction sont seulement effacées pour la langue choisie. Donc on ne touchera pas aux autres langues.

    Vous pouvez régler des options temporaires en utilisant addTranslation($data, $locale, array $options = array()) comme troisième paramètre optionnel. Ou vous pouvez utiliser la fonction setOptions() pour régler une option.

    Exemple 73.7. Utiliser les options de traduction

    // définir ':' comme séparateur pour les fichiers sources de traduction
    $options = array('delimiter' => ':');
    $translate = new Zend_Translate('csv',
                                    
    'chemin/vers/matraduction.csv',
                                    
    'fr',
                                    
    $options);

    ...

    // efface le langage défini et utilise de nouvelles données de traduction
    $options = array('clear' => true);
    $translate->addTranslation('chemin/vers/nouveau.csv',
                               
    'en',
                               
    $options);

    Ici vous pouvez trouver toutes les options disponibles pour les différents adaptateurs avec une description de leur utilisation :

    Tableau 73.2. Options des adaptateurs de traduction

    Adaptateur Option Valeur standard Description
    Tous clear FALSE Si réglé à TRUE, les traductions déjà lues seront effacées. Ceci peut être utilisé au lieu de créer une nouvelle instance quand on lit de nouvelles données de traduction.
    Tous disableNotices FALSE Si réglé à TRUE, toutes les notices concernant la non-disponibilité des traductions seront désactivées. Vous devriez mettre cette option à TRUE dans votre environnement de production.
    Tous ignore . Tous les dossiers et les fichiers commençant par ce caractère seront ignorés dans la recherche automatique de traductions. La valeur par défaut est '.', ce qui signifie que tous les fichiers cachés (Unix) seront ignorés. Mettre une valeur par exemple à 'tmp' aura pour effet d'ignorer les dossiers ou fichiers 'tmpImages' ou encore 'tmpFiles' (par exemple), ainsi que tous les sous-dossiers
    all log null An instance of Zend_Log where untranslated messages and notices will be written to
    logMessage all The message which will be written into the log Untranslated message within '%locale%': %message%
    all logUntranslated false When this option is set to true, all message id's which can not be translated will be written into a also attached log
    Tous scan NULL Si réglé à NULL, aucun scan de la structure de répertoire ne sera effectué. Si réglé à Zend_Translate::LOCALE_DIRECTORY, la localisation sera détectée dans le répertoire. Si réglé à Zend_Translate::LOCALE_FILENAME, la localisation sera détectée dans le nom de fichier. Voir Section 73.3.9, « Détéction automatique de la source » pour de plus amples détails.
    Csv delimiter ; Définit quel signe est utilisé pour la séparation de la source et de la traduction.
    Csv length 0 Définit la longueur maximum d'une ligne de fichier. Réglé à 0, la recherche sera automatique.
    Csv enclosure " Définit le caractère d'échappement.

    Si vous souhaitez avoir vos propres définitions d'options, vous pouvez les utiliser avec tous les adaptateurs. La méthode setOptions() peut être utilisée pour définir vos options. La méthode setOptions() nécessite un tableau avec les options que vous voulez paramétrer. Si une option fournie existe déjà, elle sera alors ré-assignée. Vous pouvez définir autant d'options que nécessaire car elles ne seront pas vérifiées par l'adaptateur. Vérifiez simplement que vous ne créez pas une option qui existe déjà dans l'adaptateur, vous affecteriez alors une nouvelle valeur.

    Pour récupérer l'ensemble des options, vous pouvez utiliser la méthode getOptions(). Quand getOptions() est appelée sans paramètre, elle retourne l'ensemble des options. Si un paramètre est fourni, seule l'option particulière sera retournée.

    73.3.8. Gérer les langues

    En travaillant avec différentes langues il y a quelques méthodes qui seront utiles.

    La méthode getLocale() peut être utilisée pour récupérer la langue actuellement réglée. Elle peut retourner soit une instance de Zend_Locale, soit un identifiant de localisation.

    La méthode setLocale() règle une nouvelle langue standard pour la traduction. Ceci évite de placer le paramètre facultatif de langue plus d'une fois lors de l'appel de la méthode translate(). Si la langue donnée n'existe pas, ou si aucune donnée de traduction n'est disponible pour la langue, setLocale() essaye de remonter à la langue sans région si elle est indiquée. Une langue fr_FR serait remontée à fr. Si la remontée n'est pas possible, une exception sera levée.

    La méthode isAvailable() vérifie si une langue donnée est déjà disponible. Elle retourne TRUE si des données existent pour la langue fournie.

    Et enfin la méthode getList() peut être utilisée pour récupérer sous la forme d'un tableau tous les langues paramétrées pour un adaptateur.

    Exemple 73.8. Gestion des langues avec des adaptateurs

    ...
    // retourne la langue paramétrée actuelle
    $actual $translate->getLocale();

    ...
    // vous pouvez utiliser le paramètre optionel au moment de la traduction
    echo $translate->_("mon_texte""fr");
    // ou paramètrer une langue standard
    $translate->setLocale("fr");
    echo 
    $translate->_("mon_texte");
    // référence à la langue de base... fr_CH sera remonté à fr
    $translate->setLocale("fr_CH");
    echo 
    $translate->_("mon_texte");
    ...
    // vérifie si la langue existe
    if ($translate->isAvailable("fr")) {
        
    // la langue existe
    }

    73.3.8.1. Gestion automatique des langues

    Notez que tant que vous ajouterez les nouvelles sources de traduction seulement via la méthode addTranslation(), Zend_Translate cherchera automatiquement la langue correspondant au mieux à votre environnement quand vous utiliserez une des localisations automatiques "auto" ou "browser". Donc normalement vous ne devriez pas appeler setLocale(). Ceci ne doit être utilisé qu'en conjonction avec la détection automatique des sources de traduction.

    L'algorithme recherchera la meilleure locale suivant le navigateur des utilisateurs et votre environnement. Voyez l'exemple suivant pour les détails :

    Exemple 73.9. Comment la détection automatique de la langue fonctionne-t-elle ?

    // Assumons que le navigateur retourne ces valeurs
    // HTTP_ACCEPT_LANGUAGE = "de_AT=1;fr=1;en_US=0.8";

    // Exemple 1 :
    $translate = new Zend_Translate('gettext',
                                    
    '\my_it.mo',
                                    
    'auto',
                                    array(
    'scan' => Zend_Translate::LOCALE_FILENAME);
    // pas de langue trouvée, on retourne le messageid

    // Exemple 2 :
    $translate = new Zend_Translate('gettext',
                                    
    '\my_fr.mo',
                                    
    'auto',
                                    array(
    'scan' => Zend_Translate::LOCALE_FILENAME);
    // langue correspondante trouvée "en_US"

    // Exemple 3 :
    $translate = new Zend_Translate('gettext',
                                    
    '\my_de.mo',
                                    
    'auto',
                                    array(
    'scan' => Zend_Translate::LOCALE_FILENAME);
    // langue correspondante trouvée "de" car "de_AT" est descendue à "de"

    // Exemple 4 :
    $translate = new Zend_Translate('gettext',
                                    
    '\my_it.mo',
                                    
    'auto',
                                    array(
    'scan' => Zend_Translate::LOCALE_FILENAME);
    $translate->addTranslation('\my_ru.mo''ru');
    $translate->setLocale('it_IT');
    // retourne "it_IT" comme source de traduction et surcharge le réglage automatique

    Si vous utilisez setLocale(), la detection automatique de la langue sera alors annulée, et la langue à utiliser sera celle spécifiée par l'appel de la méthode.

    Si vous voulez réactiver la détection automatique, réappelez setLocale() et passez lui la valeur auto.

    Depuis Zend Framework 1.7.0 Zend_Translate reconnait une locale globale pour l'application. Vous pouvez ainsi simplement mettre un objet Zend_Locale dans le registre, comme montré ci-après. Avec cette fonctionnalité, vous pouvez oublier le passage de la locale à votre objet de traduction.

    // En fichier d'amorçage (bootstrap)
    $locale = new Zend_Locale('de_AT');
    Zend_Registry::set('Zend_Locale'$locale);

    // ailleurs dans votre application
    $translate = new Zend_Translate('gettext''\my_de.mo');
    $translate->getLocale();

    73.3.9. Détéction automatique de la source

    Zend_Translate peut détecter les sources de traduction de manière automatique. Ainsi vous n'avez pas à déclarer toutes les sources manuellement. Vous laissez Zend_Translate faire ce travail et scanner complètement tout un répertoire à la recherche de fichiers de langue de traduction.

    [Note] Note

    La détection automatique des sources de traduction est disponible depuis Zend Framework version 1.5.

    L'utilisation est assez semblable à celle qui permet de spécifier une source de langue. Vous devez simplement donner un dossier, et non plus un fichier, à l'adaptateur. Ce dossier sera alors scanné

    Exemple 73.10. Scanner un dossier à la recherche de sources de traduction

    // Soit la structure suivante :
    //  /language
    //  /language/login/login.tmx
    //  /language/logout/logout.tmx
    //  /language/error/loginerror.tmx
    //  /language/error/logouterror.tmx

    $translate = new Zend_Translate('tmx''/language');

    Notez que Zend_Translate cherche dans tous les sous-repertoires. L'utilisation devient alors relativement simple. Aussi, Zend_Translate ignorera tout fichier qui ne l'interresse pas : des fichiers non représentatifs de traductions ou encore des fichiers illisibles. Vérifiez donc que le dossier principal ne contienne que des fichiers de traductions, car Zend_Translate ne renverra aucune erreur dans le cas contraire, il ignorera simplement de tels fichiers.

    [Note] Note

    Selon la compléxité de la récursivité, la traversée du répertoire principal peut devenir longue et couteuse.

    Dans notre exemple, nous utilisons l'adaptateur TMX qui inclut la langue à utiliser dans le fichier en question. D'autres adaptateurs n'agissent pas comme cela, ainsi les noms de fichiers devront comporter les noms des langues à considérer pour de tels adaptateurs.

    73.3.9.1. La langue se trouve dans le nom des dossiers

    One way to include automatic language detection is to name the directories related to the language which is used for the sources within this directory. This is the easiest way and is used for example within standard gettext implementations.

    Zend_Translate needs the 'scan' option to know that it should search the names of all directories for languages. See the following example for details:

    Exemple 73.11. Directory scanning for languages

    // expect we have the following structure
    //  /language
    //  /language/de/login/login.mo
    //  /language/de/error/loginerror.mo
    //  /language/en/login/login.mo
    //  /language/en/error/loginerror.mo

    $translate = new Zend_Translate('gettext',
                                    
    '/language',
                                    
    null,
                                    array(
    'scan' =>
                                        
    Zend_Translate::LOCALE_DIRECTORY));

    [Note] Note

    This works only for adapters which do not include the language within the source file. Using this option for example with TMX will be ignored. Also language definitions within the filename will be ignored when using this option.

    [Note] Note

    You should be aware if you have several subdirectories under the same structure. Expect we have a structure like /language/module/de/en/file.mo. The path contains in this case multiple strings which would be detected as locale. It could be eigther de or en. As the behaviour is, in this case, not declared it is recommended that you use file detection in such situations.

    73.3.9.2. Language through filenames

    Another way to detect the langage automatically is to use special filenames. You can either name the complete file or parts of a file with the used language. To use this way of detection you will have to set the 'scan' option at initiation. There are several ways of naming the sourcefiles which are described below:

    Exemple 73.12. Filename scanning for languages

    // expect we have the following structure
    //  /language
    //  /language/login/login_en.mo
    //  /language/login/login_de.mo
    //  /language/error/loginerror_en.mo
    //  /language/error/loginerror_de.mo

    $translate = new Zend_Translate('gettext',
                                    
    '/language',
                                    
    null,
                                    array(
    'scan' =>
                                        
    Zend_Translate::LOCALE_FILENAME));

    73.3.9.2.1. Complete Filename

    Having the whole file named after the language is the simplest way but only usable if you have only one file per directory.

    /languages
      en
    .mo
      de
    .mo
      es
    .mo
    73.3.9.2.2. Extension of the file

    Another very simple way if to use the extension of the file for the language detection. But this may be confusing because you will no longer know which file extension the file originally was.

    /languages
      view
    .en
      view
    .de
      view
    .es
    73.3.9.2.3. Filename tokens

    Zend_Translate is also captable of detecting the language if it is included within the filename. But if you use this way you will have to seperate the language with a token. There are three supported tokens which can be used: A point '.', a underline '_', or a hyphen '-'.

    /languages
      view_en
    .mo  -> detects english
      view_de
    .mo  -> detects german
      view_it
    .mo  -> detects italian

    The first found token which can be detected as locale will be used. See the following example for details.

    /languages
      view_en_de
    .mo  -> detects english
      view_en_es
    .mo  -> detects english and overwrites the first file
                        because the same messageids are used
      view_it_it
    .mo  -> detects italian

    All three tokens are used to detect the locale. The first one is the point '.', the second is the underline '_' and the third the hyphen '-'. If you have several tokens within the filename the first found depending on the order of the tokens will be used. See the following example for details.

    /languages
      view_en
    -it.mo  -> detects english because '_' will be used before '-'
      
    view-en_it.mo  -> detects italian because '_' will be used before '-'
      
    view_en.it.mo  -> detects italian because '.' will be used before '_'

    73.3.10. Vérifier les traductions

    Normalement le texte sera traduit sans aucun calcul. Mais il est quelquefois nécessaire si un texte est traduit ou non dans la source. Dans ce cas la méthode isTranslated() peut être utilisé.

    isTranslated($messageId, $original = false, $locale = null) prend comme premier paramètre le texte dont vous voulez vérifier que la traduction est possible. Et comme troisième paramètre optionnel la langue dont vous voulez connaître la traduction. Le second paramètre optionnel détermine si la traduction est fixée à la langue déclarée ou si une autre langue peut être utilisée. Si vous avez un texte qui peut être traduit en "fr" mais pas en "fr_fr" vous obtiendriez normalement la traduction fournie, mais avec $original réglé à TRUE, la méthode isTranslated() retournera FALSE dans ce cas.

    Exemple 73.13. Vérifier si une texte est traduisible

    $english = array('message1' => 'Nachricht 1',
                     
    'message2' => 'Nachricht 2',
                     
    'message3' => 'Nachricht 3');
    $translate = new Zend_Translate('array'$english'de_AT');

    if (
    $translate->isTranslated('message1')) {
        print 
    "'message1' peut être traduit";
    }
    if (!(
    $translate->isTranslated('message1'true'de'))) {
        print 
    "'message1' ne peut pas être traduit en 'de', "
            
    "il est seulement disponible en 'de_AT'";
    }
    if (
    $translate->isTranslated('message1'false'de')) {
        print 
    "'message1' peut être traduit en 'de_AT' "
            
    "et par conséquent en 'de'";}

    73.3.11. How to log not found translations

    When you have a bigger site or you are creating the translation files manually, you often have the problem that some messages are not translated. But there is a easy solution for you when you are using Zend_Translate.

    You have to follow two or three simple steps. First, you have to create a instance of Zend_Log. And then you have to attach this instance to Zend_Translate. See the following example:

    Exemple 73.14. Log translations

    $translate = new Zend_Translate('gettext'$path'de');

    // Create a log instance
    $writer = new Zend_Log_Writer_Stream('/path/file.log');
    $log = new Zend_Log($writer);

    // Attach it to the translation instance
    $translate->setOptions(array(
        
    'log' => $log,
        
    'logUntranslated' => true));

    $translate->translate('unknown string');

    Now you will have in the log a new notice: Untranslated message within 'de': unknown string.

    [Note] Note

    You should note that any translation which can not be found will be logged. This means all translations when a user requests a not supported language. But also every request to a message which can not be translated will be logged. Be aware that when 100 people request the same translation you will have 100 notices logged.

    This feature can not only be used to log messages but also to attach this not translated messages into a empty translation file. To archive this you will have to write your own log writer which writes the format you want to have and strips the prepending "Untranslated message" for you.

    You can also set the 'logMessage' option when you want to have your own log message. Use the '%message%' token for placing the messageId within your log message, and the '%locale%' token for the requested locale. See the following example for a self defined log message:

    Exemple 73.15. Self defined log messages

    $translate = new Zend_Translate('gettext'$path'de');

    // Create a log instance
    $writer = new Zend_Log_Writer_Stream('/path/to/file.log');
    $log    = new Zend_Log($writer);

    // Attach it to the translation instance
    $translate->setOptions(array(
        
    'log'             => $log,
        
    'logMessage'      => "Missing '%message%' within locale '%locale%'",
        
    'logUntranslated' => true));

    $translate->translate('unknown string');

    73.3.12. Access to the source data

    Of course sometimes it is useful to have access to the translation source data. Therefor two functions exist.

    The getMessageIds($locale = null) method returns all known message ids as array.

    And the getMessages($locale = null) method returns the complete translation source as array. The message id is used as key and the translation data as value.

    Both methods accept an optional parameter $locale which, when set, returns the translation data for the specified language. If this parameter is not given, the actual set language will be used. Keep in mind that normally all translations should be available in all languages. Which means that in a normal situation you will not have to set this parameter.

    Additionally the getMessages() method is able to return the complete translation dictionary with the pseudo-locale 'all'. This will return all available translation data for each added locale.

    [Note] Note

    Attention: The returned array can be very big, depending on the count of added locales and the amount of translation data.

    Exemple 73.16. Handling languages with adapters

    ...
    // returns all known message ids
    $messageids $translate->getMessageIds();
    print_r($messageids);

    ...
    // or just for the specified language
    $messageids $translate->getMessageIds('en_US');
    print_r($messageids);

    ...
    // returns all the complete translation data
    $source $translate->getMessages();
    print_r($source);

    digg delicious meneame google twitter technorati facebook

    Comments

    Loading...