Introduction au Zend Framework

 Apprendre Zend Framework

appendix

 Guide de référence Zend Framework


  •  Zend_Gdata
  •  Zend_Http
  •  Zend_InfoCard
  •  Zend_Json
  •  Zend_Layout
  •  Zend_Ldap
  •  Zend_Loader
  •  Zend_Locale
  •  Zend_Log
  •  Zend_Mail
  •  Zend_Markup
  •  Zend_Measure
  •  Zend_Memory
  •  Zend_Mime
  •  Zend_Navigation
  •  Zend_Oauth
  •  Zend_OpenId
  •  Zend_Paginator
  •  Zend_Pdf
  •  Zend_ProgressBar
  •  Zend_Queue
  •  Zend_Reflection
  •  Zend_Registry
  •  Zend_Rest

  •  Zend_Search_Lucene
  •  Zend_Serializer
  •  Zend_Server
  •  Zend_Service
  •  Zend_Session
  •  Zend_Soap
  •  Zend_Tag
  •  Zend_Test
  •  Zend_Text
  •  Zend_TimeSync
  •  Zend_Tool
  •  Zend_Tool_Framework
  •  Zend_Tool_Project
  •  Zend_Translate
  •  Zend_Uri
  •  Zend_Validate
  •  Zend_Version
  •  Zend_View
  •  Zend_Wildfire
  •  Zend_XmlRpc
  • ZendX_Console_Process_Unix
  • ZendX_JQuery
  • Translation 61.2% Update 2010-11-28 - Revision 23149 - Version ZF 1.11.x

    64.4. Gestion générale de la session

    Le comportement des sessions peut être modifié en utilisant les méthodes statiques de la classe Zend_Session. Il s'agit du comportement global des sessions dans toute l'application, incluant la configuration des options usuelles offertes par ext/session, ceci en utilisant Zend_Session::setOptions(). Ainsi, des problèmes de sécurité peuvent apparaître si vous utilisez mal le support de stockage des sessions save_path ou encore si vous négligez le cookie utilisé par ext/session.

    64.4.1. Options de configuration

    Lors de la création du premier namespace de session, Zend_Session va automatiquement démarrer la session PHP, sauf si celle-ci a été démarrée avec Zend_Session::start() auparavant. La session PHP résultante utilisera les options de configuration par défaut de Zend_Session, sauf si ceux-ci ont été modifiés à l'aide de Zend_Session::setOptions().

    Pour assigner une option de configuration, passez son nom (la partie qui suit "session." dans les options de configuration de ext/session) comme clé au tableau passé à Zend_Session::setOptions(). La valeur correspondante dans le tableau sera alors utilisée comme valeur de l'option. Si vous omettez une option, alors celles par défaut recommandées par Zend_Session seront utilisées, sinon si elles n'existent pas, les valeurs par défaut de php.ini. Les retours et les idées quant aux "options recommandées" sont appréciées et peuvent être envoyées à fw-auth@lists.zend.com.

    Exemple 64.16. Utiliser Zend_Config pour configurer Zend_Session

    Pour configurer le composant en utilisant un objet Zend_Config_Ini, ajoutez ces paramètres au fichier INI en question:

    Paramètres de production
    [production]
    bug_compat_42
    bug_compat_warn
    cache_expire
    cache_limiter
    cookie_domain
    cookie_lifetime
    cookie_path
    cookie_secure
    entropy_file
    entropy_length
    gc_divisor
    gc_maxlifetime
    gc_probability
    hash_bits_per_character
    hash_function
    name doit être unique pour chaque application partageant le même nom de domaine
    name 
    UNIQUE_NAME
    referer_check
    save_handler
    save_path
    serialize_handler
    use_cookies
    use_only_cookies
    use_trans_sid

    remember_me_seconds = <integer seconds>
    strict on|off

    Development hérite de productionmais redéfinit certaines valeurs
    [development production]
    N'oubliez pas de créer ce dossier et d'attribuer à PHP les droits 'rwx'.
    save_path = /home/myaccount/zend_sessions/myapp
    use_only_cookies 
    on
    Le cookie de session durera 10 jours
    remember_me_seconds 
    864000

    Ensuite, chargez ce fichier de configuration, et passez sa représentation tableau à Zend_Session::setOptions():

    $config = new Zend_Config_Ini('myapp.ini''development');

    require_once 
    'Zend/Session.php';
    Zend_Session::setOptions($config->toArray());

    La plupart des options ne nécessitent pas d'explications étant donné qu'elles font parti des options de ext/session, documentées dans le manuel officiel de PHP, cependant les options particulières méritent une description:

    • bool strict : désactive le démarrage automatique de Zend_Session lorsque new Zend_Session_Namespace() est utilisé.

    • int remember_me_seconds : temps de vie du cookie de session, une fois le navigateur client fermé.

    • string save_path : Cette valeur est dépendante du système sur lequel PHP est lancé. Un chemin absolu vers un dossier lisible et écrivable à PHP devrait être utilisé (dans le cas d'utilisation d'un dossier pour le support des sessions). Si le chemin n'est pas pleinement accessible à PHP, Zend_Session lancera une exception à son démarrage (lorsque start() est appelée.

      [Note] Attention aux failles de sécurité

      Si le chemin des sessions est accessible en lecture à d'autres applications, alors le vol de session peut être possible. Si le dossier est accessible en écriture à d'autres applications, alors l'empoisonnement de sessions peut être possible. SI le chemin est partagé avec d'autres utilisateurs ou d'autres applications PHP, plusieurs problèmes de sécurité peuvent apparaître, incluant le vol de session, et les collisions de ramasse-miette (garbage collection) (Un process d'une autre application PHP déclenche une collecte sur vos fichiers de session).

      Par exemple, un pirate peut visiter le site d'une victime pour obtenir un cookie de session. Il modifie ensuite le chemin du cookie afin que celui-ci soit envoyé à sa propre application (en partage sur le même serveur que le votre), et il exécute var_dump($_SESSION). Il obtient alors des informations sur les variables de session que vous stockez, et il peut les modifier pour retourner sur votre site. L'empoisonnement a eu lieu. Même si deux applications sur le même serveur ne partagent pas le même dossier save_path, si celui-ci est devinable, l'attaquant peut alors l'utiliser sur sa propre application et dans certaines configurations de PHP, accéder à la session de l'application victime. La valeur du save_path ne doit pas être rendue publique ou devinable, le dossier doit se trouver dans un endroit isolé et sécurisé.

    • string name - La valeur doit être choisie de manière unique pour chaque application.

      [Note] Risque de sécurité

      Si la valeur php.ini de session.name n'est pas unique (celle par défaut "PHPSESSID"), et qu'il existe plusieurs applications accessible via le même domaine, alors elle partagerons leurs données pour les visiteurs. Aussi, des problème de corruption peuvent apparaître.

    • bool use_only_cookies - Afin d'éviter d'autres failles de sécurité (concernant le trans-sid), ne changez pas cette option.

      [Note] Risque de sécurité

      Si cette option n'est pas activée, un attaquant peut facilement fixer un id de session d'une victime en lui envoyant des liens tels que http://www.example.com/index.php?PHPSESSID=fixed_session_id. La fixation fonctionne si la victime n'a pas déjà un identifiant de session sur le site example.com. Lorsque la victime utilise un identifiant de session qu'un attaquant connaît, il peut alors se faire passer pour elle.

    64.4.2. L'erreur: "Headers Already Sent"

    Si vous voyez l'erreur, "Cannot modify header information - headers already sent", ou, "You must call ... before any output has been sent to the browser; output started in ...", analysez tout de suite d'où vient la fuite grâce au message d'erreur. Toute action entraînant un envoi d'en-têtes HTTP, comme envoyer un cookie, doit être effectuée avant d'envoyer du contenu standard (non bufferisé), sauf si le buffer de sortie de PHP est activé.

    • Utiliser le buffer de sortie résout souvent le problème, et peut améliorer les performances. Par exemple, une valeur php.ini, "output_buffering = 65535" active un buffer de 64K. Même si le buffer de sortie peut améliorer les performances lorsqu'il est bien configuré, se reposer sur lui concernant les erreurs "headers already sent" n'est pas suffisant. En effet, sa taille peut être dépassé entraînant son vidage, et le problème revient.

    • Aussi, il convient d'organiser l'application de manière à ce que les envois d'en-tête se passent avant l'envoi de contenu.

    • Si Zend_Session produit ce message, cherchez la cause grâce au message d'erreur indiquant d'où provient "la fuite". Aussi, des opérations comme destroy() envoient des en-têtes concernant la destruction du cookie de session. Si vous ne voulez pas ces informations envoyées, utilisez alors destroy(false).

    • Supprimez tous les balises de fermeture "?>", si elles terminent du code PHP. Elles sont facultatives et les nouvelles lignes blanches éventuelles en fin de fichier ne seront pas envoyées, car parsées par PHP.

    64.4.3. Identifiants de session

    Les bonnes pratiques d'utilisation des sessions avec Zend Framework passent par un cookie, plutôt que se reporter à l'URL concernant l'identifiant de session. Par défaut, le composant Zend_Session est bloqué sur l'utilisation unique du cookie comme moyen de propagation de l'identifiant de session. La session PHP va alors utiliser cet identifiant de manière à identifier de manière unique chaque client (navigateur) qui s'y connecte, et maintenir un état entre leurs transactions, donnant l'impression de conservation de données. Zend_Session_* utilise alors le tableau ($_SESSION) et vous y donne accès d'une manière objet élégante. Attention, si un attaquant arrive à accéder au cookie de session d'une victime, il pourra alors tromper le serveur, et se faire passer pour la victime. Ce comportement n'est pas unique à PHP, ni à Zend Framework, mais au Web en général, et au protocole HTTP. La méthode regenerateId() permet de changer l'identifiant de session stocké dans le cookie du client, par un autre, en théorie imprévisible. Notez que par la suite, nous confondons les termes 'client' et 'navigateur', même si ceci n'est pas tout à fait juste.

    Changer l'identifiant de session permet d'aider contre le vol de données. Si un attaquant possède l'identifiant d'une victime, le changer ne changera rien pour la victime, mais provoquera une invalidation de la session de l'attaquant, qui ne connaît alors pas la nouvelle valeur de l'identifiant de session. Non seulement regenerateId() change l'identifiant de session, mais en plus il migre les données de l'ancien identifiant vers le nouveau, invalidant totalement l'ancien.

    Quand régénérer cet identifiant ? En théorie, mettre Zend_Session::regenerateId() en bootstrap est la manière la plus adaptée pour sécuriser une session. Cependant, ceci a un coût non négligeable, car il faut alors à chaque fois régénérer un identifiant, et renvoyer un nouveau cookie au client. Il est alors nécessaire de déterminer les situations 'à risque', et régénérer alors l'identifiant de session dans de telles situations. Ces situations peuvent être par exemple l'authentification d'un client, ou encore son élévation de privilèges. Si vous appelez rememberMe(), n'appelez alors pas regenerateId(), car elle sera appelée de manière automatique.

    64.4.3.1. Vol de session et fixation

    Éviter les failles cross-site script (XSS) aide à éviter le vol de session. Selon Secunia, les problèmes XSS sont fréquents, quelque soit le langage utilisé pour créer l'application Web. Plutôt que de se considérer invulnérable, considérez votre application de manière à minimiser l'impact d'une éventuelle faille XSS. Avec XSS, l'attaquant n'a pas besoin d'accéder au trafic de la victime, sur le réseau. Si la victime possède déjà un cookie de session, javascript peut permettre à l'attaquant de voler celui-ci, et donc la session. Dans le cas de victimes sans cookie, l'attaquant peut utiliser XSS pour créer un cookie avec un session id connu, et l'envoyer à la victime, fixant ainsi la session. L'attaquant peut dès lors visualiser toute la session de la victime au fur et à mesure que celle-ci surfe, sans se rendre compte de rien. Cependant, l'attaquant ne peut modifier l'état de la session du coté PHP ( la fermer par exemple ), sauf si l'application possède d'autres vulnérabilités (CSRF), ou si le save_path est modifiable.

    En elle-même, la fonction Zend_Session::regenerateId() utilisée à la première utilisation de la session, ne protège pas contre la fixation. Ceci peut paraître contradictoire, mais un attaquant peut très bien initialiser une session de lui-même, qui sera alors rafraîchie (régénérée), et dont il connaîtra alors l'identifiant. Il n'aura plus qu'à fixer cet identifiant dans un javascript pour qu'une victime l'utilise, et la faille est à nouveau présente. Aussi, fixer la session par l'URL est extrêmement simple, mais n'est possible que lorsque use_only_cookies = off.

    Le vol de session ne peut se remarqué que si vous arrivez à faire la différence entre l'attaquant et la victime. Ce n'est pas chose simple, et les techniques utilisées ne sont jamais fiables à 100%. L'IP peut être utilisée, même si celle-ci n'est pas totalement fiable. Les en-têtes du navigateur Web, eux, le sont déjà plus (lorsque 2 requêtes successives avec le même identifiant de session arrivent au serveur, si l'une prétend être issue de FireFox et l'autre d'Opéra, alors très probablement qu'il s'agit de 2 personnes différentes, mais ayant le même identifiant de session. Typiquement : l'attaquant et sa victime.) Il est très difficile de différencier l'attaquant et la victime, c'est d'ailleurs impossible dans la suite de cas suivants :

    • l'attaquant initialise une session pour obtenir un identifiant valide.

    • l'attaquant utilise une faille XSS pour envoyer un cookie de session à une victime, possédant son propre identifiant de session (fixation).

    • l'attaquant et la victime utilisent le même navigateur, sont derrière le même proxy.

    Le code suivant permet d'empêcher l'attaquant de connaître l'identifiant de session de la victime (sauf s'il arrive à le fixer):

    Exemple 64.17. Vol et fixation, protections

    $defaultNamespace = new Zend_Session_Namespace();

    if (!isset(
    $defaultNamespace->initialized)) {
        
    Zend_Session::regenerateId();
        
    $defaultNamespace->initialized true;
    }

    64.4.4. rememberMe(integer $seconds)

    Par défaut, la session se termine lorsque le client ferme son navigateur. Il peut cependant être nécessaire de faire en sorte que même après la fermeture, le cookie de session persiste un certain temps dans le navigateur. Utilisez Zend_Session::rememberMe() avant tout démarrage de la session, afin de spécifier à celle-ci qu'elle devra utiliser un cookie persistant du coté du client. Ce cookie persistera alors $seconds secondes. Si vous ne précisez pas de temps, remember_me_seconds, sera utilisé. Cette valeur se paramètre d'ailleurs au moyen de Zend_Session::setOptions().

    64.4.5. forgetMe()

    Cette fonction est analogue à rememberMe() sauf qu'elle demande au cookie de session du navigateur client d'être détruit à la fermeture de celui-ci (et non éventuellement après X temps).

    64.4.6. sessionExists()

    Utilisez cette méthode afin de savoir si une session existe pour le client (la requête) actuel. Ceci doit être utilisé avant le démarrage de la session.

    64.4.7. destroy(bool $remove_cookie = true, bool $readonly = true)

    Zend_Session::destroy() détruit la session et toutes les données la concernant. Cependant, aucune variable dans PHP n'est affectée, donc vos namespaces de session (instances de Zend_Session_Namespace) restent lisibles. Pour compléter la "déconnexion", laissez le premier paramètre à TRUE (par défaut), demandant l'expiration du cookie de session du client. $readonly permet d'empêcher la future création de namespaces (new Zend_Session_Namespace) ou des opérations d'écriture via Zend_Session.

    Si vous voyez le message d'erreur "Cannot modify header information - headers already sent", alors tentez de ne pas utiliser TRUE comme valeur du premier argument (ceci demande l'expiration du cookie de session, ou voyez Section 64.4.2, « L'erreur: "Headers Already Sent" ». Ainsi, Zend_Session::destroy(true) doit être appelé avant tout envoi d'en-tête HTTP par PHP, ou alors la bufferisation de sortie doit être activée (sans que celui-ci ne déborde).

    [Note] Exception

    Par défaut, $readonly est activé et toute opération future d'écriture dans la session lèvera une exception.

    64.4.8. stop()

    Cette méthode ne fait rien d'autre que de verrouiller la session en écriture. Tout appel futur d'écriture via des instances de Zend_Session_Namespace ou Zend_Session lèvera une exception.

    64.4.9. writeClose($readonly = true)

    Ferme la session coté serveur, soit enregistre les variables de session dans le support, et détache $_SESSION de son support de stockage. Le paramètre optionnel $readonly empêche alors toute future écriture via Zend_Session ou Zend_Session_Namespace. Ces écritures lèveront une exception.

    [Note] Exception

    Par défaut, $readonly est activé, et donc tout appel d'écriture futur dans la session générera une exception. Certaines applications peuvent nécessiter de conserver un accès en écriture dans $_SESSION, même si ce tableau a été déconnecté de son support de stockage avec session_write_close(). Ainsi, Zend Framework propose cette option en passant à FALSE la valeur de $readonly, mais ce n'est pas une pratique conseillée.

    64.4.10. expireSessionCookie()

    Cette méthode envoie un cookie d'identifiant de session périmé au client. Quelque fois cette technique est utilisée pour déconnecter le client de sa session.

    64.4.11. setSaveHandler(Zend_Session_SaveHandler_Interface $interface)

    Cette méthode propose une correspondance orientée objet de session_set_save_handler().

    64.4.12. namespaceIsset($namespace)

    Cette méthode permet de déterminer si un namespace existe dans la session.

    [Note] Exception

    Une exception sera levée si la session n'est pas lisible (n'a pas été démarrée).

    64.4.13. namespaceUnset($namespace)

    Utilisez Zend_Session::namespaceUnset($namespace) pour détruire un namespace entier de la session. Comme pour les tableaux PHP, si le tableau est détruit, les objets à l'intérieur ne le sont pas s'il reste des références vers eux dans d'autres tableaux ou objets toujours accessibles. Ainsi namespaceUnset() ne détruit pas "en profondeur" la variable de session associée au namespace. Voyez les références en PHP pour plus d'infos.

    [Note] Exception

    Une exception sera envoyée si le namespace n'est pas écrivable (après un appel à destroy()).

    64.4.14. namespaceGet($namespace)

    Déprécié: Utilisez getIterator() dans Zend_Session_Namespace. Cette méthode retourne un tableau du contenu du namespace $namespace. Si vous avez une raison de conserver cette méthode, faites nous part de vos remarques à fw-auth@lists.zend.com.

    [Note] Exception

    Une exception sera levée si la session n'est pas lisible (n'a pas été démarrée).

    64.4.15. getIterator()

    getIterator() retourne un ArrayObject contenant tous les noms des namespaces de session.

    [Note] Exception

    Une exception sera levée si la session n'est pas lisible (n'a pas été démarrée).

    digg delicious meneame google twitter technorati facebook

    Comments

    Loading...