Introduction au Zend Framework

 Apprendre Zend Framework

appendix

 Guide de référence Zend Framework


  •  Zend_Gdata
  •  Zend_Http
  •  Zend_InfoCard
  •  Zend_Json
  •  Zend_Layout
  •  Zend_Ldap
  •  Zend_Loader
  •  Zend_Locale
  •  Zend_Log
  •  Zend_Mail
  •  Zend_Markup
  •  Zend_Measure
  •  Zend_Memory
  •  Zend_Mime
  •  Zend_Navigation
  •  Zend_Oauth
  •  Zend_OpenId
  •  Zend_Paginator
  •  Zend_Pdf
  •  Zend_ProgressBar
  •  Zend_Queue
  •  Zend_Reflection
  •  Zend_Registry
  •  Zend_Rest

  •  Zend_Search_Lucene
  •  Zend_Serializer
  •  Zend_Server
  •  Zend_Service
  •  Zend_Session
  •  Zend_Soap
  •  Zend_Tag
  •  Zend_Test
  •  Zend_Text
  •  Zend_TimeSync
  •  Zend_Tool
  •  Zend_Tool_Framework
  •  Zend_Tool_Project
  •  Zend_Translate
  •  Zend_Uri
  •  Zend_Validate
  •  Zend_Version
  •  Zend_View
  •  Zend_Wildfire
  •  Zend_XmlRpc
  • ZendX_Console_Process_Unix
  • ZendX_JQuery
  • Translation 61.2% Update 2010-11-28 - Revision 23149 - Version ZF 1.11.x

    45.14. Lire des courriels

    Zend_Mail peut lire des courriels provenant de différents stockages locaux ou distants. Tous bénéficient de la même API pour compter et extraire les messages, certains implémentent des interfaces additionnelles pour des fonctionnalités moins communes. Pour une vue d'ensemble des fonctionnalités des stockages implémentés voir la table suivante.

    Tableau 45.1. Vue d'ensemble des fonctionnalités de lecture de courriels

    Fonctionnalité Mbox Maildir Pop3 IMAP
    Type de stockage local local distant distant
    Extraction des messages Oui Oui Oui Oui
    Extraction des parties mimes émulé émulé émulé émulé
    Dossiers Oui Oui Non Oui
    Créer des messages/dossiers Non A faire Non A faire
    Flags Non Oui Non Oui
    Quota Non Oui Non Non

    45.14.1. Exemple simple avec Pop3

    $mail = new Zend_Mail_Storage_Pop3(array('host'     => 'localhost',
                                             
    'user'     => 'test',
                                             
    'password' => 'test'));

    echo 
    $mail->countMessages() . " messages trouvés\n";
    foreach (
    $mail as $message) {
        echo 
    "Mail from '{$message->from}': {$message->subject}\n";
    }

    45.14.2. Ouvrir un stockage local

    Mbox et Maildir sont les deux formats supportés pour le stockage local des courriels, tous les deux dans leurs formats le plus simple.

    Si vous voulez lire un fichier Mbox, vous devez juste donner le nom du fichier au constructeur de Zend_Mail_Storage_Mbox:

    $mail =
        new 
    Zend_Mail_Storage_Mbox(array('filename' => '/home/test/mail/inbox'));

    Maildir est très similaire mais nécessite un nom de dossier :

    $mail =
        new 
    Zend_Mail_Storage_Maildir(array('dirname' => '/home/test/mail/'));

    Ces deux constructeurs lèvent une exception Zend_Mail_Exception si le stockage ne peut pas être lu.

    45.14.3. Ouvrir un stockage distant

    Pour les stockages distants les deux protocoles les plus populaires sont supportés : Pop3 et Imap. Les deux nécessitent au moins un hôte et un utilisateur pour se connecter et s'identifier. Le mot de passe par défaut est une chaîne vide et le port par défaut celui donné dans la RFC du protocole.

    // connexion à Pop3
    $mail = new Zend_Mail_Storage_Pop3(array('host'     => 'exemple.com'
                                             'user'     
    => 'test',
                                             
    'password' => 'test'));

    // connexion à Imap
    $mail = new Zend_Mail_Storage_Imap(array('host'     => 'exemple.com'
                                             'user'     
    => 'test',
                                             
    'password' => 'test'));

    // exemple à un port non standard
    $mail = new Zend_Mail_Storage_Pop3(array('host'     => 'exemple.com',
                                             
    'port'     => 1120
                                             
    'user'     => 'test',
                                             
    'password' => 'test'));

    Pour ces deux stockages SSL et TLS sont supportés. Si vous utilisez SSL le port par défaut change comme indiqué dans la RFC.

    // exemples pour Zend_Mail_Storage_Pop3,
    // identique à Zend_Mail_Storage_Imap

    // utiliser SSL avec un port différent
    // (par défaut 995 pour Pop3 et 993 pour Imap)
    $mail = new Zend_Mail_Storage_Pop3(array('host'     => 'exemple.com'
                                             'user'     
    => 'test',
                                             
    'password' => 'test',
                                             
    'ssl'      => 'SSL'));

    // utiliser TLS
    $mail = new Zend_Mail_Storage_Pop3(array('host'     => 'exemple.com'
                                             'user'     
    => 'test',
                                             
    'password' => 'test',
                                             
    'ssl'      => 'TLS'));

    Les deux constructeurs peuvent lever une exception Zend_Mail_Exception ou Zend_Mail_Protocol_Exception(étendant Zend_Mail_Exception), en fonction du type de l'erreur.

    45.14.4. Extraire des messages et autres méthodes simples

    Dès que vous avez ouvert l'accès, les messages peuvent être extraits. Vous devez fournir un numéro de message, qui est un compteur qui démarre à 1 pour le premier message. Pour extraire le message vous utilisez la méthode getMessage() :

    $message $mail->getMessage($numeroDeMessage);

    L'accès sous forme de tableau est aussi supporté, mais cet méthode d'accès ne supporte pas les paramètres additionnels qui aurait pu être ajouté à getMessage(). Tant que vous n'en n'avez pas besoin et que vous pouvez vivre avec les valeurs par défaut, vous pouvez utiliser :

    $message $mail[$numeroDeMessage];

    Pour itérer tous les messages, l'interface Iterator est implémentée :

    foreach ($mail as $numeroDeMessage => $message) {
        
    // faire qqch ...
    }

    Pour compter les messages dans le stockage, vous pouvez soit utiliser la méthode countMessages() ou utiliser l'accès de type tableau :

    // par méthode
    $maxMessage $mail->countMessages();

    // type tableau
    $maxMessage count($mail);

    Pour supprimer un mail vous pouvez utiliser la méthode removeMessage() ou l'accès de type tableau :

    // méthode
    $mail->removeMessage($numeroDeMessage);

    // type tableau
    unset($mail[$messageNum]);

    45.14.5. Travailler avec les messages

    Après avoir extrait les messages avec getMessage() vous voulez extraire les en-têtes, le contenu ou une partie d'un message multipart. Tous les en-têtes peuvent être accédés via les propriétés ou la méthode getHeader() si vous voulez plus de contrôle ou avoir accès à des en-têtes peu communs. Les noms des en-têtes gérés en interne avec une casse minuscule, ainsi la casse du nom de l'en-tête importe peu. En outre les en-têtes avec un tiret-bas peuvent être écrit avec la notation Camel. Si aucun en-tête n'est trouvé pour les deux notations, une exception est levée. Pour éviter ceci, la méthode headerExists() peut être utilisée pour vérifier l'existence d'un en-tête.

    // récupérer l'objet message
    $message $mail->getMessage(1);

    // afficher le sujet du message
    echo $message->subject "\n";

    // récupérer l'en-tête content-type
    $type $message->contentType;

    // vérifier si CC est spécifié :
    if( isset($message->cc) ) { // ou $message->headerExists('cc');
        
    $cc $message->cc;
    }

    Si vous avez plusieurs en-têtes avec le même nom, par exemple les en-têtes "Received", vous pourriez les vouloir sous la forme d'un tableau plutôt qu'en tant que chaîne. Ceci est possible avec la méthode getHeader().

    // récupérer l'en-tête comme une propriété - le résultat est toujours
    // une chaîne, avec de nouvelles lignes entre chaque occurence
    // dans le message
    $received $message->received;

    // la même chose avec la méthode getHeader()
    $received $message->getHeader('received''string');

    // ou mieux un tableau avec une entrée pour chaque occurence
    $received $message->getHeader('received''array');
    foreach (
    $received as $line) {
        
    // faire qqch
    }

    // si vous ne définissez pas de format vous récupérerez la représentation
    // interne (chaîne pour en-têtes uniques, tableau pour en-têtes multiples
    $received $message->getHeader('received');
    if (
    is_string($received)) {
        
    // seulement un en-tête received trouvé dans le message
    }

    La méthode getHeaders() retourne tous les headers sous forme de tableau avec des clés en minuscules et des valeurs en tant que tableau pour des en-têtes multiples ou une chaîne pour des en-têtes uniques.

    // récupère tous les en-têtes
    foreach ($message->getHeaders() as $name => $value) {
        if (
    is_string($value)) {
            echo 
    "$name$value\n";
            continue;
        }
        foreach (
    $value as $entry) {
            echo 
    "$name$entry\n";
        }
    }

    Si vous n'avez pas de message de type multipart, extraire le contenu est facilité avec getContent(). A la différence des en-têtes, le contenu est seulement extrait en cas de besoin (alias late-fetch).

    // affiche le contenu du message
    echo '<pre>';
    echo 
    $message->getContent();
    echo 
    '</pre>';

    Vérifier si un message est de type multipart est réalisé avec la méthode isMultipart(). Si vous avez un message de type multipart vous pouvez récupérer une instance de Zend_Mail_Part avec la méthode getPart(). Zend_Mail_Part est la classe de base de Zend_Mail_Message, donc vous avez les mêmes méthodes : getHeader(), getHeaders(), getContent(), getPart(), isMultipart et les propriétés pour les en-têtes.

    // récupérer la première partie non-multipart
    $part $message;
    while (
    $part->isMultipart()) {
        
    $part $message->getPart(1);
    }
    echo 
    'Le type de cette partie est '
       
    strtok($part->contentType';')
       . 
    "\n";
    echo 
    "Contenu :\n";
    echo 
    $part->getContent();

    Zend_Mail_Part implémente aussi RecursiveIterator, qui rend facile le scan de toutes les parties. Et pour un affichage facile, il implémente de plus la méthode magique __toString() qui retourne le contenu.

    // affiche la première partie de type text/plain=
    $foundPart null;
    foreach (new 
    RecursiveIteratorIterator($mail->getMessage(1)) as $part) {
        try {
            if (
    strtok($part->contentType';') == 'text/plain') {
                
    $foundPart $part;
                break;
            }
        } catch (
    Zend_Mail_Exception $e) {
            
    // ignore
        
    }
    }
    if (!
    $foundPart) {
        echo 
    'Aucune partie "plain text" trouvés';
    } else {
        echo 
    "Partie \"plain text\" : \n" $foundPart;
    }

    45.14.6. Vérifier les drapeaux ("flags")

    Maildir et IMAP supporte l'enregistrement de drapeaux. La classe Zend_Mail_Storage possède des constantes pour tous les drapeaux maildir et IMAP connus, nommés Zend_Mail_Storage::FLAG_<nomdudrapeau>. Pour vérifier les drapeaux Zend_Mail_Message possède une méthode hasFlag(). Avec getFlags() vous récupérez tous les drapeaux existants.

    // trouvé les messages non lus
    echo "Emails non lus :\n";
    foreach (
    $mail as $message) {
        if (
    $message->hasFlag(Zend_Mail_Storage::FLAG_SEEN)) {
            continue;
        }
        
    // marque les emails récents/nouveaux
        
    if ($message->hasFlag(Zend_Mail_Storage::FLAG_RECENT)) {
            echo 
    '! ';
        } else {
            echo 
    '  ';
        }
        echo 
    $message->subject "\n";
    }

    // vérifie les drapeaux connus
    $flags $message->getFlags();
    echo 
    "Le message est marqué comme : ";
    foreach (
    $flags as $flag) {
        switch (
    $flag) {
            case 
    Zend_Mail_Storage::FLAG_ANSWERED:
                echo 
    'Réponse ';
                break;
            case 
    Zend_Mail_Storage::FLAG_FLAGGED:
                echo 
    'Marqués ';
                break;

            
    // ...
            // vérifie d'autres drapeaux
            // ...

            
    default:
                echo 
    $flag '(drapeau inconnu) ';
        }
    }

    Comme IMAP autorise les drapeaux définis par client ou l'utilisateur, vous pouvez obtenir ces drapeaux même s'ils n'ont pas de constante dans Zend_Mail_Storage. Au lieu de cela ils sont retournés comme une chaîne et peuvent être vérifiés de la même manière avec hasFlag().

    // Vérifie le message avec les drapeaux $EstUnSpam, $SpamTeste
    if (!$message->hasFlag('$SpamTeste')) {
        echo 
    'ce message n\'est pas considéré comme un spam';
    } else if (
    $message->hasFlag('$EstUnSpam')) {
        echo 
    'ce message est un spam';
    } else {
        echo 
    'ce message est sûr';
    }

    45.14.7. Utiliser les dossiers

    Tous les stockages, excepté Pop3, supportent les dossiers, également appelés boîtes aux lettres. L'interface implémentée par tous les stockages supportant les dossiers s'appelle Zend_Mail_Storage_Folder_Interface. En outre toutes ces classes ont un paramètre facultatif additionnel appelé folder, qui est le dossier choisi après ouverture, dans le constructeur.

    Pour les stockages locaux vous devez employer les classes séparées appelées Zend_Mail_Storage_Folder_Mbox ou Zend_Mail_Storage_Folder_Maildir. Tous les deux ont besoin d'un paramètre nommé dirname avec le nom du dossier de base. Le format pour le maildir est comme définie dans maildir++ (avec un point comme délimiteur par défaut), Mbox est une hiérarchie de dossiers avec des fichiers Mbox. Si vous n'avez pas un dossier de Mbox appelé INBOX dans votre dossier de base Mbox vous devez placer un autre dossier dans le constructeur.

    Zend_Mail_Storage_Imap supporte déjà des dossiers par défaut. Exemples pour ouvrir ces stockages :

    // mbox avec dossiers
    $mail = new Zend_Mail_Storage_Folder_Mbox(
                array(
    'dirname' => '/home/test/mail/')
            );

    // mbox avec un dossier par défaut nommé INBOX, fontionne aussi
    // avec Zend_Mail_Storage_Folder_Maildir et Zend_Mail_Storage_Imap
    $mail = new Zend_Mail_Storage_Folder_Mbox(
                array(
    'dirname' => '/home/test/mail/''folder'  => 'Archive')
            );

    // maildir avec dossiers
    $mail = new Zend_Mail_Storage_Folder_Maildir(
                array(
    'dirname' => '/home/test/mail/')
            );

    // maildir avec deux-points comme délimiteur,
    // comme suggéré dans Maildir++
    $mail = new Zend_Mail_Storage_Folder_Maildir(
                array(
    'dirname' => '/home/test/mail/''delim'   => ':')
            );

    // imap est le même avec ou sans dossier
    $mail = new Zend_Mail_Storage_Imap(array('host'     => 'example.com',
                                             
    'user'     => 'test',
                                             
    'password' => 'test'));

    Avec la méthode getFolders($root = null) vous pouvez obtenir la hiérarchie des dossiers en commençant par le dossier racine ou le dossier fourni. Elle est retournée comme instance de Zend_Mail_Storage_Folder, qui implémente RecursiveIterator et tous ses enfants sont également des instances de Zend_Mail_Storage_Folder. Chacune de ces instances à des noms locaux et globaux retournés par les méthodes getLocalName() et getGlobalName(). Le nom global est le nom absolu du dossier racine (délimiteurs y compris), le nom local est le nom dans le dossier parent.

    Tableau 45.2. Noms de dossiers

    Nom global Nom local
    /INBOX INBOX
    /Archive/2005 2005
    List.ZF.General General

    Si vous employez l'itérateur, la clé de l'élément courant est le nom local. Le nom global est également retourné par la méthode magique __toString(). Quelques dossiers peuvent ne pas être sélectionnables, ce qui veut dire qu'ils ne peuvent pas stocker des messages et les choisir entraînerait une erreur. Ceci peut être vérifié avec la méthode isSelectable(). Ainsi il est très facile de produire l'arbre entier dans une vue :

    $folders = new RecursiveIteratorIterator(
                        
    $this->mail->getFolders(),
                        
    RecursiveIteratorIterator::SELF_FIRST
                    
    );
    echo 
    '<select name="folder">';
    foreach (
    $folders as $localName => $folder) {
        
    $localName str_pad(''$folders->getDepth(), '-'STR_PAD_LEFT)
                   . 
    $localName;
        echo 
    '<option';
        if (!
    $folder->isSelectable()) {
            echo 
    ' disabled="disabled"';
        }
        echo 
    ' value="' htmlspecialchars($folder) . '">'
            
    htmlspecialchars($localName) . '</option>';
    }
    echo 
    '</select>';

    Les dossiers choisis courants sont retournés par la méthode getSelectedFolder(). Changer de dossier est fait avec la méthode selectFolder(), qui a besoin du nom global comme paramètre. Si vous voulez éviter d'écrire des délimiteurs vous pouvez également employer les propriétés d'une instance de Zend_Mail_Storage_Folder :

    // selon votre stockage et ses réglages $rootFolder->Archive->2005
    // est la même chose que :
    //   /Archive/2005
    //  Archive:2005
    //  INBOX.Archive.2005
    //  ...
    $folder $mail->getFolders()->Archive->2005;
    echo 
    'Le précédent dossier était '
       
    $mail->getSelectedFolder()
       . 
    "Le nouveau dossier est $folder\n";
    $mail->selectFolder($folder);

    45.14.8. Utilisation avancée

    45.14.8.1. Utiliser NOOP

    Si vous employez un stockage distant et avez une longue tâche vous pourriez devoir maintenir la connexion persistante par l'intermédiaire du noop :

    foreach ($mail as $message) {

        
    // faire qqch...

        
    $mail->noop(); // maintient la connexion

        // faire autre chose...

        
    $mail->noop(); // maintient la connexion
    }

    45.14.8.2. Mettre en cache des instances

    Zend_Mail_Storage_Mbox, Zend_Mail_Storage_Folder_Mbox, Zend_Mail_Storage_Maildir et Zend_Mail_Storage_Folder_Maildir implémentant les méthodes magiques __sleep() et __wakeup(), ce qui veut dire qu'ils sont sérialisable. Ceci évite d'analyser les dossiers ou l'arbre des dossiers plus d'une fois. L'inconvénient est que votre stockage de Mbox ou de Maildir ne doit pas changer. Quelques contrôles faciles sont faits, comme ré-analyser le dossier courant de Mbox si le temps de modification change ou ré-analysé la structure du dossier si un dossier a disparu (ce qui a toujours comme conséquence une erreur, mais vous pouvez rechercher un autre dossier après). Il est meilleur si vous avez quelque chose comme un fichier de signal pour des changements et la vérifiez avant d'employer l'instance caché.

    // il n'y a pas de gestionnaire spécifique de cache utilisé ici,
    // changer le code pour utiliser votre gestionnaire de cache
    $signal_file '/home/test/.mail.last_change';
    $mbox_basedir '/home/test/mail/';
    $cache_id 'exemple de mail en cache ' $mbox_basedir $signal_file;

    $cache = new Your_Cache_Class();
    if (!
    $cache->isCached($cache_id) ||
        
    filemtime($signal_file) > $cache->getMTime($cache_id)) {
        
    $mail = new Zend_Mail_Storage_Folder_Pop3(
                    array(
    'dirname' => $mbox_basedir)
                );
    } else {
        
    $mail $cache->get($cache_id);
    }

    // faire qqch ...

    $cache->set($cache_id$mail);

    45.14.8.3. Étendre les classes de protocoles

    Les stockages distants utilisent deux classes : Zend_Mail_Storage_<NOM> et Zend_Mail_Protocol_<NOM>. La classe de protocole traduit les commandes et les réponses de protocole et issu de ou pour PHP, comme des méthodes pour les commandes ou les variables avec différentes structures pour les données. L'autre/classe principale met en application l'interface commune.

    Si vous avez besoin de fonctionnalités additionnelles de protocole vous pouvez étendre la classe de protocole et l'employer dans le constructeur de la classe principale. Supposer par exemple que nous devons joindre différents ports avant que nous puissions nous relier à POP3.

    Zend_Loader::loadClass('Zend_Mail_Storage_Pop3');

    class 
    Example_Mail_Exception extends Zend_Mail_Exception
    {}

    class 
    Example_Mail_Protocol_Exception extends Zend_Mail_Protocol_Exception
    {}

    class 
    Example_Mail_Protocol_Pop3_Knock extends Zend_Mail_Protocol_Pop3
    {
        private 
    $host$port;

        public function 
    __construct($host$port null)
        {
            
    // pas d'auto-connexion dans cette classe
            
    $this->host $host;
            
    $this->port $port;
        }

        public function 
    knock($port)
        {
            
    $sock = @fsockopen($this->host$port);
            if (
    $sock) {
                
    fclose($sock);
            }
        }

        public function 
    connect($host null$port null$ssl false)
        {
            if (
    $host === null) {
                
    $host $this->host;
            }
            if (
    $port === null) {
                
    $port $this->port;
            }
            
    parent::connect($host$port);
        }
    }

    class 
    Example_Mail_Pop3_Knock extends Zend_Mail_Storage_Pop3
    {
        public function 
    __construct(array $params)
        {
            
    // ... vérifier les $params ici ! ...
            
    $protocol =
                new 
    Example_Mail_Protocol_Pop3_Knock($params['host']);

            
    // faire votre fonction "spéciale"
            
    foreach ((array)$params['knock_ports'] as $port) {
                
    $protocol->knock($port);
            }

            
    // récupérer l'état coorect
            
    $protocol->connect($params['host'], $params['port']);
            
    $protocol->login($params['user'], $params['password']);

            
    // initialise le parent
            
    parent::__construct($protocol);
        }
    }

    $mail = new Example_Mail_Pop3_Knock(
                array(
    'host'        => 'localhost',
                                       
    'user'        => 'test',
                                       
    'password'    => 'test',
                                       
    'knock_ports' => array(1101,
                                                              
    1105,
                                                              
    1111))
            );

    Comme vous voyez nous supposons toujours que nous sommes reliés, identifiés et, si supporté, un dossier est choisi dans le constructeur de la classe principale. Ainsi si vous assignez votre propre classe de protocole vous devez toujours vous assurer que c'est fait ou la prochaine méthode échouera si le serveur ne la permet pas dans l'état actuel.

    45.14.8.4. Utilisation des Quotas (avant 1.5)

    Zend_Mail_Storage_Writable_Maildir supporte les quotas Maildir++. Ceci est désactivé par défaut, mais il est possible de l'utiliser manuellement, si la vérification automatique n'est pas souhaitée (ce qui veut dire que appendMessage(), removeMessage() et copyMessage() ne vérifie pas et n'ajoute pas d'entrée dans le fichier de contrôle de la taille du dossier de mails). Si vous l'activez une exception sera levée si vous tentez d'écrire dans le dossier de mails et qu'il a déjà atteint son quota.

    Il existe trois méthodes pour les quotas : getQuota(), setQuota() et checkQuota():

    $mail = new Zend_Mail_Storage_Writable_Maildir(
                array(
    'dirname' => '/home/test/mail/')
            );
    $mail->setQuota(true); // true pour activer, false pour désactiver
    echo 'La vérification du quota est maintenant ',
         
    $mail->getQuota() ? 'active' 'inactive',
         
    "\n";
    // la vérification du quota peut être utilisée
    // si celle-ci est désactivée
    echo 'Vous êtes ',
         
    $mail->checkQuota() ? 'hors quota' 'dans le quota',
         
    "\n";

    checkQuota() peut aussi retournée une réponse plus détaillée :

    $quota $mail->checkQuota(true);
    echo 
    'Vous êtes ',
         
    $quota['over_quota'] ? 'hors quota' 'dans le quota',
         
    "\n";
    echo 
    'Vous avez ',
         
    $quota['count'],
         
    ' de ',
         
    $quota['quota']['count'],
         
    ' messages et vous utilisez ';
    echo 
    $quota['size'], ' de '$quota['quota']['size'], ' octets';

    Si vous voulez spécifier votre propre quota plutôt que d'utiliser celui spécifié dans le fichier de contrôle de la taille du dossier de mails, vous pouvez le faire avec setQuota() :

    // le nombre de messages et la taille en octet sont supportés,
    // l'ordre est important
    $quota $mail->setQuota(array('size' => 10000'count' => 100));

    Pour ajouter vos propres vérifications de quota, utilisez des caractères uniques en tant que clé et ils seront préservés (mais évidemment non vérifié). Il est aussi possible d'étendre Zend_Mail_Storage_Writable_Maildir pour définir votre propre quota seulement si le fichier de contrôle de la taille du dossier de mails est absent (qui peut se produire dans Maildir++) :

    class Exemple_Mail_Storage_Maildir extends Zend_Mail_Storage_Writable_Maildir {
        
    // getQuota est appelé avec $fromStorage = true
        // par la vérification de quota
        
    public function getQuota($fromStorage false) {
            try {
                return 
    parent::getQuota($fromStorage);
            } catch (
    Zend_Mail_Storage_Exception $e) {
                if (!
    $fromStorage) {
                    
    // Erreur inconnue
                    
    throw $e;
                }
                
    // le fichier de contrôle de la taille du dossier de mails
                // doit être absent

                
    list($count$size) = get_un_autre_quota();
                return array(
    'count' => $count'size' => $size);
            }
        }
    }
    digg delicious meneame google twitter technorati facebook

    Comments

    Loading...