Introduction au Zend Framework

 Apprendre Zend Framework

appendix

 Guide de référence Zend Framework


  •  Zend_Gdata
  •  Zend_Http
  •  Zend_InfoCard
  •  Zend_Json
  •  Zend_Layout
  •  Zend_Ldap
  •  Zend_Loader
  •  Zend_Locale
  •  Zend_Log
  •  Zend_Mail
  •  Zend_Markup
  •  Zend_Measure
  •  Zend_Memory
  •  Zend_Mime
  •  Zend_Navigation
  •  Zend_Oauth
  •  Zend_OpenId
  •  Zend_Paginator
  •  Zend_Pdf
  •  Zend_ProgressBar
  •  Zend_Queue
  •  Zend_Reflection
  •  Zend_Registry
  •  Zend_Rest

  •  Zend_Search_Lucene
  •  Zend_Serializer
  •  Zend_Server
  •  Zend_Service
  •  Zend_Session
  •  Zend_Soap
  •  Zend_Tag
  •  Zend_Test
  •  Zend_Text
  •  Zend_TimeSync
  •  Zend_Tool
  •  Zend_Tool_Framework
  •  Zend_Tool_Project
  •  Zend_Translate
  •  Zend_Uri
  •  Zend_Validate
  •  Zend_Version
  •  Zend_View
  •  Zend_Wildfire
  •  Zend_XmlRpc
  • ZendX_Console_Process_Unix
  • ZendX_JQuery
  • Translation 61.2% Update 2010-11-28 - Revision 23149 - Version ZF 1.11.x

    Chapitre 27. Zend_Db

    Table des matières

    27.1. Zend_Db_Adapter
    27.1.1. Se connecter à un SGBD en utilisant un adaptateur
    27.1.1.1. Utilisation du constructeur du Zend_Db Adapter
    27.1.1.2. Utiliser la fabrique (Factory) de Zend_Db
    27.1.1.3. Utiliser Zend_Config avec la fabrique Zend_Db
    27.1.1.4. Paramètres de l'adaptateur (Adapter)
    27.1.1.5. Gestion des connexions dites paresseuses
    27.1.2. La base de données d'exemple
    27.1.3. Lecture de résultats de requête
    27.1.3.1. Récupérer tous les résultats
    27.1.3.2. Changer le mode de récupération (Fetch Mode)
    27.1.3.3. Récupérer un enregistrement comme tableau associatif
    27.1.3.4. Récupérer une seule colonne d'un enregistrement
    27.1.3.5. Récupérer des paires Clé-Valeur d'enregistrements
    27.1.3.6. Récupérer un seul enregistrement complet
    27.1.3.7. Récupérer une colonne d'un enregistrement
    27.1.4. Effectuer des changements dans la base de données
    27.1.4.1. Insérer des données
    27.1.4.2. Récupérer une valeur générée
    27.1.4.3. Mettre à jour des données
    27.1.4.4. Supprimer des enregistrements
    27.1.5. Échapper des valeurs ou des identifiants
    27.1.5.1. Utilisation de quote()
    27.1.5.2. Utilisation de quoteInto()
    27.1.5.3. Utilisation de quoteIdentifier()
    27.1.6. Gérer les transactions dans une base de données
    27.1.7. Lister et décrire les tables
    27.1.8. Fermer une connexion
    27.1.9. Exécuter des requêtes sur le driver directement
    27.1.10. Récupérer la version du serveur SGBD
    27.1.11. Notes sur des adaptateur spécifiques
    27.1.11.1. IBM DB2
    27.1.11.2. MySQLi
    27.1.11.3. Oracle
    27.1.11.4. Microsoft SQL Server
    27.1.11.5. PDO pour IBM DB2 et Informix Dynamic Server (IDS)
    27.1.11.6. PDO Microsoft SQL Server
    27.1.11.7. PDO MySQL
    27.1.11.8. PDO Oracle
    27.1.11.9. PDO PostgreSQL
    27.1.11.10. PDO SQLite
    27.1.11.11. Firebird (Interbase)
    27.2. Zend_Db_Statement
    27.2.1. Créer un statement
    27.2.2. Exécuter un statement
    27.2.3. Récupérer des résultats depuis un statement SELECT
    27.2.3.1. Récupérer un enregistrement unique depuis un statement
    27.2.3.2. Récupérer un jeu de résultat complet
    27.2.3.3. Changer le mode de capture (Fetch Mode)
    27.2.3.4. Récupérer une colonne simple depuis un statement exécuté
    27.2.3.5. Récupérer un résultat (Row) sous forme d'objet
    27.3. Zend_Db_Profiler
    27.3.1. Introduction
    27.3.2. Utiliser le profileur
    27.3.3. Utilisation avancée du profileur
    27.3.3.1. Filtrer par temps d'exécution
    27.3.3.2. Filtrer par type de requête
    27.3.3.3. Récupérer les profils par type de requête
    27.3.4. Profileurs spécialisés
    27.3.4.1. Profiler avec Firebug
    27.4. Zend_Db_Select
    27.4.1. Introduction
    27.4.2. Créer un objet Select
    27.4.3. Construction de requêtes Select
    27.4.3.1. Ajouter une clause FROM
    27.4.3.2. Ajouter des colonnes
    27.4.3.3. Ajouter une expression de colonne
    27.4.3.4. Ajouter des colonnes à une table FROM ou JOIN existante
    27.4.3.5. Ajouter une autre table à la requête avec JOIN
    27.4.3.6. Ajouter une clause WHERE
    27.4.3.7. Ajouter une clause GROUP BY
    27.4.3.8. Ajouter une clause HAVING
    27.4.3.9. Ajouter une clause ORDER BY
    27.4.3.10. Ajouter une clause LIMIT
    27.4.3.11. Ajouter le modificateur de requête DISTINCT
    27.4.3.12. Ajouter le modificateur de requête FOR UPDATE
    27.4.3.13. Construire une requête UNION
    27.4.4. Exécuter des requêtes Select
    27.4.4.1. Exécuter des requêtes Select à partir de l'adaptateur Db
    27.4.4.2. Exécuter des requêtes Select à partir de objet Select
    27.4.4.3. Convertir un objet Select en une chaîne SQL
    27.4.5. Autres méthodes
    27.4.5.1. Récupérer des parties de l'objet Select
    27.4.5.2. Effacer des parties de l'objet Select
    27.5. Zend_Db_Table
    27.5.1. Introduction
    27.5.2. Définir une classe de Table
    27.5.2.1. Définir le nom de la table, et de la base de données
    27.5.2.2. Définir la clé primaire d'une table
    27.5.2.3. Redéfinir les méthodes de configuration de la classe de Table
    27.5.2.4. Initialisation de la Table
    27.5.3. Créer une instance de la classe de Table
    27.5.3.1. Spécifier l'adaptateur de base de données
    27.5.3.2. Spécifier un adaptateur par défaut
    27.5.3.3. Stocker l'objet adaptateur dans le registre
    27.5.4. Insérer des enregistrement dans une table
    27.5.4.1. Utiliser une table avec une clé primaire auto-incrémentée
    27.5.4.2. Utiliser une Table avec une séquence
    27.5.4.3. Utiliser une classe de Table avec une clé naturelle
    27.5.5. Mettre à jour des enregistrements dans une table
    27.5.6. Supprimer des enregistrements d'une Table
    27.5.7. Récupérer des enregistrements par clé primaire
    27.5.8. Requêter pour plusieurs enregistrements
    27.5.8.1. API de l'objet Select
    27.5.8.2. Récupérer un jeu d'enregistrements :
    27.5.8.3. Utilisation avancée
    27.5.9. Récupérer un seul enregistrement
    27.5.10. Récupérer les méta données d'une Table
    27.5.11. Cacher les méta données de la table
    27.5.11.1. Coder en dur les métadonnées de tables
    27.5.12. Personnaliser et étendre une classe de Table
    27.5.12.1. Utiliser des objets Row ou Rowset personnalisés
    27.5.12.2. Personnaliser les logiques Insert, Update, et Delete
    27.5.12.3. Définir des méthodes de recherches personnalisées dans Zend_Db_Table
    27.5.12.4. Utiliser l'inflexion dans Zend_Db_Table
    27.6. Zend_Db_Table_Row
    27.6.1. Introduction
    27.6.2. Récupérer un résultat (un "Row")
    27.6.2.1. Lecture des valeurs des colonnes, dans un Row
    27.6.2.2. Récupérer les valeurs des colonnes comme un tableau
    27.6.2.3. Récupérer des données des tables liées
    27.6.3. Sauvegarde un Row en base de données
    27.6.3.1. Changement des valeurs des colonnes d'un Row
    27.6.3.2. Créer un Row vierge
    27.6.3.3. Changement en masse des valeurs dans un Row
    27.6.3.4. Supprimer un Row
    27.6.4. Sérialisation et désérialisation d'un Row
    27.6.4.1. Sérialiser un Row
    27.6.4.2. Désérialiser les données d'un Row
    27.6.4.3. Reconnecter l'objet Row à la Table
    27.6.5. Étendre la classe Row
    27.6.5.1. Initialisation et pré-traitements d'un Row
    27.6.5.2. Définir sa propre logique pour Insert, Update, et Delete dans Zend_Db_Table_Row
    27.6.5.3. Définir l'inflexion dans Zend_Db_Table_Row
    27.7. Zend_Db_Table_Rowset
    27.7.1. Introduction
    27.7.2. Récupérer un Rowset
    27.7.3. Atteindre les Rows depuis un Rowset
    27.7.4. Récupérer un Rowset en tant que tableau (Array)
    27.7.5. Sérialisation et Désérialisation d'un Rowset
    27.7.6. Étendre la classe Rowset
    27.8. Relations Zend_Db_Table
    27.8.1. Introduction
    27.8.2. Définir ses relations
    27.8.3. Récupérer des enregistrements dépendants (enfants)
    27.8.4. Récupérer l'enregistrement parent
    27.8.5. Récupérer des enregistrements dans une relation N-N (plusieurs-à-plusieurs ou "many-to-many")
    27.8.6. Opérations d'écritures en cascade
    27.8.6.1. Notes concernant les opérations de cascade
    27.9. Zend_Db_Table_Definition
    27.9.1. Introduction
    27.9.2. Utilisation de base
    27.9.3. Utilisation avancée

    27.1. Zend_Db_Adapter

    Zend_Db et ses autres sous classes proposent une interface de connexion aux bases de données avec Zend Framework. Zend_Db_Adapter est la classe de base que vous utilisez pour vous connecter aux bases de données (SGBDs). Il y a différentes classes d'adaptateur par SGBD.

    Les classes Adapters de Zend_Db créent un pont entre les extensions PHP et une interface commune. Ceci vous aide à écrire des applications déployables avec de multiples SGBDs, demandant peu d'efforts.

    L'interface de la classe d'adaptateur est semblable à celle de l'extension PHP Data Objects. Zend_Db propose des classes d'adaptateurs vers les drivers PDO pour les SGBDs suivants :

    • IBM DB2 et Informix Dynamic Server (IDS), en utilisant l'extension PHP pdo_ibm.

    • MySQL, utilisant l'extension PHP pdo_mysql.

    • Microsoft SQL Server, utilisant l'extension PHP pdo_dblib.

    • Oracle, utilisant l'extension PHP pdo_oci.

    • PostgreSQL, grâce à l'extension PHP pdo_pgsql.

    • SQLite, avec l'extension PHP pdo_sqlite.

    De plus, Zend_Db fournit aussi des classes se connectant avec les extensions PHP propres aux SGBDs (hors PDO donc), pour les SGBDs suivants :

    • MySQL, utilisant l'extension PHP mysqli.

    • Oracle, utilisant l'extension PHP oci8.

    • IBM DB2, utilisant l'extension PHP ibm_db2.

    • Firebird (Interbase), utilisant l'extension PHP php_interbase

    [Note] Note

    Chaque Zend_Db_Adapter utilise une extension PHP. Vous devez donc les avoir activées pour utiliser les classes en question. Par exemple, si vous voulez utiliser une classe Zend_Db_Adapter basée sur PDO, vous devrez alors avoir l'extension PDO d'installée, ainsi que l'extension représentant le driver spécifique à votre SGBD.

    27.1.1. Se connecter à un SGBD en utilisant un adaptateur

    Cette section décrit comment créer une instance d'un adaptateur Zend_Db de base de données.

    27.1.1.1. Utilisation du constructeur du Zend_Db Adapter

    Vous pouvez créer une instance d'un adaptateur en utilisant son constructeur. Celui-ci accepte un paramètre représentant un tableau d'options.

    Exemple 27.1. Utiliser le constructeur de l'adaptateur

    $db = new Zend_Db_Adapter_Pdo_Mysql(array(
        
    'host'     => '127.0.0.1',
        
    'username' => 'webuser',
        
    'password' => 'xxxxxxxx',
        
    'dbname'   => 'test'
    ));

    27.1.1.2. Utiliser la fabrique (Factory) de Zend_Db

    Alternativement, il est possible d'utiliser la méthode statique Zend_Db::factory(). Celle-ci charge dynamiquement la classe d'adaptateur correspondant en utilisant Zend_Loader::loadClass().

    Le premier argument est une chaîne désignant l'adaptateur souhaité. Par exemple, "Pdo_Mysql" va correspondre à la classe Zend_Db_Adapter_Pdo_Mysql. Le second paramètre est un tableau d'options. C'est le même que celui que vous auriez passé au constructeur de la classe directement.

    Exemple 27.2. Utilisation de la méthode statique de fabrique de Zend_Db

    // Nous n'avons pas besoin de la ligne suivante car Zend_Db_Adapter_Pdo_Mysql
    // sera automatiquement chargé par la fabrique Zend_Db.

    // require_once 'Zend/Db/Adapter/Pdo/Mysql.php';

    // Charge automatiquement la classe Zend_Db_Adapter_Pdo_Mysql
    // et en créer une instance.
    $db Zend_Db::factory('Pdo_Mysql', array(
        
    'host'     => '127.0.0.1',
        
    'username' => 'webuser',
        
    'password' => 'xxxxxxxx',
        
    'dbname'   => 'test'
    ));

    Si vous créez votre propre classe d'adaptateur qui étend Zend_Db_Adapter_Abstract et que celle-ci ne respecte pas la syntaxe du préfixe package "Zend_Db_Adapter", utilisez alors la clé "adapterNamespace" dans le tableau de configuration passé à la méthode factory() afin de charger votre adaptateur.

    Exemple 27.3. Utilisation de la fabrique avec une classe personnalisée

    // Charge automatiquement la classe MyProject_Db_Adapter_Pdo_Mysql
    // et l'instantie.
    $db Zend_Db::factory('Pdo_Mysql', array(
        
    'host'             => '127.0.0.1',
        
    'username'         => 'webuser',
        
    'password'         => 'xxxxxxxx',
        
    'dbname'           => 'test',
        
    'adapterNamespace' => 'MyProject_Db_Adapter'
    ));

    27.1.1.3. Utiliser Zend_Config avec la fabrique Zend_Db

    Optionnellement, vous pouvez passer un objet de type Zend_Config en tant qu'argument de la méthode factory(), concernant la configuration.

    Il est alors nécessaire que l'objet de configuration contienne une propriété adapter, qui représente une chaîne de caractères décrivant l'adaptateur à utiliser. De plus, l'objet peut aussi contenir une propriété nommée params, avec toutes les sous propriétés requises pour la configuration de l'adaptateur.

    Exemple 27.4. Utilisation de la fabrique avec un objet de type Zend_Config

    Dans l'exemple qui va suivre, l'objet Zend_Config est crée à partir d'un tableau. Il eut été possible de le créer à partir de fichiers externes, grâce à Zend_Config_Ini ou Zend_Config_Xml.

    $config = new Zend_Config(
        array(
            
    'database' => array(
                
    'adapter' => 'Mysqli',
                
    'params' => array(
                    
    'host'     => '127.0.0.1',
                    
    'dbname'   => 'test',
                    
    'username' => 'webuser',
                    
    'password' => 'secret',
                )
            )
        )
    );

    $db Zend_Db::factory($config->database);

    Le second paramètre de la méthode factory() doit être un tableau associatif décrivant les paramètres de l'adaptateur à utiliser. Cet argument est optionnel, si un objet de type Zend_Config est utilisé en premier paramètre, alors il est supposé contenir les paramètres, et le second paramètre de factory() est alors ignoré.

    27.1.1.4. Paramètres de l'adaptateur (Adapter)

    La liste ci dessous explique les différents paramètres acceptés par les classes d'adaptateur Zend_Db.

    • host : le nom de l'hôte hébergeant le SGBD. Vous pouvez aussi spécifier une adresse IP. Si le SGBD se situe sur la même machine que l'application PHP, "localhost" ou "127.0.0.1" devraient alors être utilisés.

    • username  : nom d'utilisateur du compte de connexion au SGBD.

    • password : mot de passe de l'utilisateur du compte de connexion au SGBD.

    • dbname : nom de la base de données située dans le SGBD.

    • port : Certains SGBDs acceptent que l'on spécifie un port pour d'y connecter. Indiquez le alors ici.

    • charset : encodage utilisé pour la connexion.

    • options : Ce paramètre est un tableau associatif d'options génériques à toutes les classes Zend_Db_Adapter.

    • driver_options : Ce paramètre est un tableau associatif d'options spécifiques à une extension de SGBD spécifique. Typiquement, il est possible avec ce paramètre de passer des options (attributs) au driver PDO.

    • adapterNamespace : fournit le commencement du nom de la classe d'adaptateur, à utiliser la place de "Zend_Db_Adapter". Utilisez ceci si vous désirez que factory() charge une classe non Zend.

    Exemple 27.5. Passer l'option de gestion de la casse à la fabrique

    Vous pouvez spécifier cette option avec la constante Zend_Db::CASE_FOLDING. Ceci correspond à l'attribut ATTR_CASE dans les drivers PDO et IBM DB2, ce qui ajuste la casse des clés dans les jeux de résultats. Les valeurs possibles possibles sont Zend_Db::CASE_NATURAL (défaut), Zend_Db::CASE_UPPER, et Zend_Db::CASE_LOWER.

    $options = array(
        
    Zend_Db::CASE_FOLDING => Zend_Db::CASE_UPPER
    );

    $params = array(
        
    'host'           => '127.0.0.1',
        
    'username'       => 'webuser',
        
    'password'       => 'xxxxxxxx',
        
    'dbname'         => 'test',
        
    'options'        => $options
    );

    $db Zend_Db::factory('Db2'$params);

    Exemple 27.6. Passer l'option d'auto-échappement à la fabrique

    Vous pouvez spécifier cette option avec le paramètre Zend_Db::AUTO_QUOTE_IDENTIFIERS. Si la valeur passée est TRUE (par défaut), alors les identifiants tels que les noms de tables, de colonnes, ou encore les alias SQL, sont échappés (délimités) dans la syntaxe de la requête SQL générée par l'objet d'adaptateur. Ceci rend l'utilisation de mots SQL contenant des identifiant spéciaux plus simple. Dans le cas de FALSE, vous devrez vous-même délimiter ces identifiant avec la méthode quoteIdentifier().

    $options = array(
        
    Zend_Db::AUTO_QUOTE_IDENTIFIERS => false
    );

    $params = array(
        
    'host'           => '127.0.0.1',
        
    'username'       => 'webuser',
        
    'password'       => 'xxxxxxxx',
        
    'dbname'         => 'test',
        
    'options'        => $options
    );

    $db Zend_Db::factory('Pdo_Mysql'$params);

    Exemple 27.7. Passer des options de driver PDO à la fabrique

    $pdoParams = array(
        
    PDO::MYSQL_ATTR_USE_BUFFERED_QUERY => true
    );

    $params = array(
        
    'host'           => '127.0.0.1',
        
    'username'       => 'webuser',
        
    'password'       => 'xxxxxxxx',
        
    'dbname'         => 'test',
        
    'driver_options' => $pdoParams
    );

    $db Zend_Db::factory('Pdo_Mysql'$params);

    echo 
    $db->getConnection()
            ->
    getAttribute(PDO::MYSQL_ATTR_USE_BUFFERED_QUERY);

    Exemple 27.8. Passer des options de sérialisation à la fabrique

    $options = array(
        
    Zend_Db::ALLOW_SERIALIZATION => false
    );

    $params = array(
        
    'host'           => '127.0.0.1',
        
    'username'       => 'webuser',
        
    'password'       => 'xxxxxxxx',
        
    'dbname'         => 'test',
        
    'options'        => $options
    );

    $db Zend_Db::factory('Pdo_Mysql'$params);

    27.1.1.5. Gestion des connexions dites paresseuses

    La création d'une instance d'une classe d'adaptateur ne crée pas physiquement une connexion au SGBD. L'adaptateur sauvegarde les paramètres et se connectera physiquement à la demande, la première fois que vous aurez besoin d'exécuter une requête. Ceci permet d'assurer que la création de l'instance elle-même est rapide, et ne coûte rien en performances. Vous pouvez donc créer une instance de l'adaptateur, même si vous ne savez pas si vous allez l'utiliser. Ainsi, si vos paramètres sont incorrects, il faudra attendre la tentative de connexion au SGBD pour le vérifier réellement.

    Si vous voulez forcer l'adaptateur à se connecter au SGBD, utilisez sa méthode getConnection(). Elle retournera alors un objet représentant la connexion, en fonction de l'extension PHP utilisée, ou une exception si la connexion n'a pas été réalisée. Par exemple, si votre adaptateur utilise PDO, le retour sera un objet PDO. La connexion physique au SGBD est alors réalisée.

    Afin de vérifier si les paramètres de connexion au SGBD sont corrects, surveillez les exceptions envoyées par la méthode getConnection().

    De plus, un adaptateur peut être sérialisé pour être stocké, par exemple, dans une variable de session. Ceci peut être utile non seulement pour l'adaptateur lui-même, mais aussi pour les autres objets qui l'agrègent, comme un objet Zend_Db_Select. Par défaut, les adaptateurs sont autorisés à être sérialisés, si vous ne le voulez pas, vous devez passer l'option Zend_Db::ALLOW_SERIALIZATION=false, regardez l'exemple ci-dessus. Afin de respecter le principe de connexions paresseuses, l'adaptateur ne se reconnectera pas après la désérialisation. Vous devez appeler vous-même getConnection(). Vous pouvez permettre à l'adaptateur de se reconnecter automatiquement en utilisant l'option d'adaptateur Zend_Db::AUTO_RECONNECT_ON_UNSERIALIZE=true.

    Exemple 27.9. Gérer les exceptions de connexion

    try {
        
    $db Zend_Db::factory('Pdo_Mysql'$parameters);
        
    $db->getConnection();
    } catch (
    Zend_Db_Adapter_Exception $e) {
        
    // probablement mauvais identifiants,
        // ou alors le SGBD n'est pas joignable
    } catch (Zend_Exception $e) {
        
    // probablement que factory() n'a pas réussi à charger
        // la classe de l'adaptateur demandé
    }

    27.1.2. La base de données d'exemple

    Dans cette documentation concernant Zend_Db, nous utilisons un exemple simple de tables pour illustrer nos exemples. Ces tables peuvent servir à stocker des informations sur la gestion des bugs dans une application. La base de données contient quatre tables :

    • accounts correspond aux informations sur les utilisateurs qui gèrent les bugs.

    • products enregistre les produits pour lesquels des bugs vont être relevés.

    • bugs est la table qui contient les bugs, à savoir leur état actuel, la personne ayant relevé le bug, la personne en charge de le corriger, et la personne chargée de vérifier le correctif.

    • bugs_products enregistre les relations entre les bugs, et les produits. C'est une relation plusieurs à plusieurs car un même bug peut faire partie de plusieurs produits, et un produit peut évidemment posséder plusieurs bugs.

    Le pseudo-code SQL suivant représente les tables de notre base de données d'exemple. Ces tables sont utilisées aussi pour les tests unitaires automatisés de Zend_Db.

    CREATE TABLE accounts (
      
    account_name      VARCHAR(100NOT NULL PRIMARY KEY
    );

    CREATE TABLE products (
      
    product_id        INTEGER NOT NULL PRIMARY KEY,
      
    product_name      VARCHAR(100)
    );

    CREATE TABLE bugs (
      
    bug_id            INTEGER NOT NULL PRIMARY KEY,
      
    bug_description   VARCHAR(100),
      
    bug_status        VARCHAR(20),
      
    reported_by       VARCHAR(100REFERENCES accounts(account_name),
      
    assigned_to       VARCHAR(100REFERENCES accounts(account_name),
      
    verified_by       VARCHAR(100REFERENCES accounts(account_name)
    );

    CREATE TABLE bugs_products (
      
    bug_id            INTEGER NOT NULL REFERENCES bugs,
      
    product_id        INTEGER NOT NULL REFERENCES products,
      
    PRIMARY KEY       (bug_idproduct_id)
    );

    Notez aussi que la table bugs contient plusieurs référence (clés étrangères) vers la table accounts. Chacune de ces clés peut référencer un enregistrement différent de la table accounts, pour un bug donné.

    Le diagramme qui suit illustre le modèle physique des données.

    27.1.3. Lecture de résultats de requête

    Cette section décrit des méthodes de la classe d'adaptateur permettant l'obtention de résultats suivants une requête SELECT.

    27.1.3.1. Récupérer tous les résultats

    Vous pouvez à la fois exécuter une requête SELECT et récupérer tous ses résultats en une seule manipulation, grâce à la méthode fetchAll().

    Le premier paramètre de cette méthode est une chaîne représentant la requête SELECT à exécuter. Aussi, ce premier paramètre peut être un objet Zend_Db_Select, qui sera alors converti en une chaîne automatiquement.

    Le second paramètre de de fetchAll() est un tableau de substitutions des éventuels jokers présents dans la syntaxe SQL.

    Exemple 27.10. Utiliser fetchAll()

    $sql 'SELECT * FROM bugs WHERE bug_id = ?';

    $result $db->fetchAll($sql2);

    27.1.3.2. Changer le mode de récupération (Fetch Mode)

    Par défaut, fetchAll() retourne un tableau d'enregistrements. Chaque enregistrement étant un tableau associatif dont les clés sont les noms des colonnes SQL désirées, ou leurs alias.

    Vous pouvez spécifier un mode de récupération de résultats différent, ceci par la méthode setFetchMode(). Les modes supportés sont identifiés par des constantes :

    • Zend_Db::FETCH_ASSOC : Retourne un tableau d'enregistrements. Chaque enregistrement étant un tableau associatif dont les clés sont les noms des colonnes SQL désirées, ou leurs alias. Il s'agit du mode par défaut utilisé par les classes Zend_Db_Adapter.

      Notez que si votre résultat comporte plusieurs colonnes avec le même nom, par exemple lors d'une jointure, il ne peut y avoir qu'un clé avec un nom définit dans le tableau de résultat. Vous devriez toujours utiliser des alias avec le mode FETCH_ASSOC.

      Les noms des clés des tableaux correspondants aux noms des colonnes SQL telles que retournées par le SGBD, vous pouvez spécifier la casse pour ces noms, grâce à l'option Zend_Db::CASE_FOLDING. Spécifiez ceci lors de l'instanciation de votre adaptateur. Voyez Exemple 27.5, « Passer l'option de gestion de la casse à la fabrique ».

    • Zend_Db::FETCH_NUM : Retourne les enregistrements dans un tableau de tableaux. Les tableaux nichés sont indexés par des entiers correspondants à la position du champ dans la syntaxe SQL SELECT.

    • Zend_Db::FETCH_BOTH : Retourne les enregistrements dans un tableau de tableaux. Les tableaux nichés sont indexés à la fois numériquement et lexicalement. C'est un mode qui réunit FETCH_ASSOC et FETCH_NUM. Ainsi, vous avez deux fois plus d'enregistrements, chacun d'entre eux étant doublé.

    • Zend_Db::FETCH_COLUMN: Retourne les enregistrements dans un tableau de valeurs. Les valeurs correspondent à une des colonnes utilisées dans la requête SQL SELECT. Par défaut, il s'agit de la colonne à l'index 0.

    • Zend_Db::FETCH_OBJ : Retourne les enregistrements dans un tableau d'objets. La classe de ces objets par défaut est la classe intégrée à PHP : stdClass. Les colonnes des enregistrements sont représentées par les propriétés publiques des objets.

    Exemple 27.11. Utiliser setFetchMode()

    $db->setFetchMode(Zend_Db::FETCH_OBJ);

    $result $db->fetchAll('SELECT * FROM bugs WHERE bug_id = ?'2);

    // $result est un tableau d'objets
    echo $result[0]->bug_description;

    27.1.3.3. Récupérer un enregistrement comme tableau associatif

    La méthode fetchAssoc() retourne des enregistrements sous forme de tableau de tableaux associatifs, quelque soit la valeur de "fetch mode" en utilisant la première colonne comme index.

    Exemple 27.12. Utiliser fetchAssoc()

    $db->setFetchMode(Zend_Db::FETCH_OBJ);

    $result $db->fetchAssoc('SELECT bug_id, bug_description, bug_status FROM bugs');

    // $result est un tableau de tableaux associatifs
    echo $result[2]['bug_description']; // Description du bug #2
    echo $result[1]['bug_description']; // Description du bug #1

    27.1.3.4. Récupérer une seule colonne d'un enregistrement

    La méthode fetchCol() retourne les enregistrements dans un tableau de valeurs. Les valeurs correspondent à une des colonnes utilisées dans la requête SQL SELECT, par défaut : la première. Toute autre colonne sera ignorée. Si vous avez besoin de retourner une autre colonne, voyez Section 27.2.3.4, « Récupérer une colonne simple depuis un statement exécuté ». Cette méthode est indépendante de la valeur de "fetch mode".

    Exemple 27.13. Utiliser fetchCol()

    $db->setFetchMode(Zend_Db::FETCH_OBJ);

    $sql 'SELECT bug_description, bug_id FROM bugs WHERE bug_id = ?';
    $result $db->fetchCol($sql2);

    // Contient bug_description ; bug_id n'est pas retourné
    echo $result[0];

    27.1.3.5. Récupérer des paires Clé-Valeur d'enregistrements

    La méthode fetchPairs() retourne un tableau de paires clés/valeurs. La clé est le résultat de la première colonne sélectionnée dans la requête, la valeur est le résultat de la deuxième colonne sélectionnée dans la requête. Il est donc inutile de sélectionner plus de deux colonnes avec cette méthode. De même, vous devez sélectionner exactement deux colonnes avec cette méthode, pas moins. Si des clés ont des doublons, alors ils seront écrasés.

    Vous devriez réfléchir votre requête SELECT de manière à ce que la première colonne sélectionnée, correspondant à la clé du tableau de résultat, soit unique (une clé primaire par exemple). Cette méthode est indépendante de "fetch mode" éventuellement précédemment défini.

    Exemple 27.14. Utilisation de fetchPairs()

    $db->setFetchMode(Zend_Db::FETCH_OBJ);

    $result $db->fetchPairs('SELECT bug_id, bug_status FROM bugs');

    echo 
    $result[2]; // le bug_status correspondant au bug_id numéro 2

    27.1.3.6. Récupérer un seul enregistrement complet

    La méthode fetchRow() retourne un et un seul enregistrement (le premier si plusieurs correspondent), en fonction de "fetch mode" que vous aurez précédemment défini. Cette méthode ressemble donc à fetchAll() si ce n'est qu'elle ne retournera jamais plus d'un seul enregistrement. Arrangez vous donc pour que votre SELECT possède une clause WHERE sur une clé primaire.

    Exemple 27.15. Utiliser fetchRow()

    $db->setFetchMode(Zend_Db::FETCH_OBJ);

    $result $db->fetchRow('SELECT * FROM bugs WHERE bug_id = 2');

    // Ce résultat sera un objet, car le fetch mode en a décidé ainsi
    echo $result->bug_description;

    27.1.3.7. Récupérer une colonne d'un enregistrement

    La méthode fetchOne() est une combinaison des méthodes fetchRow() et fetchCol(), ainsi elle ne retourne que la première colonne, du premier enregistrement retourné. La valeur de retour est donc une chaîne de caractères. Toute requête retournant plusieurs colonnes et/ou plusieurs résultats est donc inutile avec cette méthode.

    Exemple 27.16. Utiliser fetchOne()

    $result $db->fetchOne('SELECT bug_status FROM bugs WHERE bug_id = 2');

    // ceci est une chaine
    echo $result;

    27.1.4. Effectuer des changements dans la base de données

    Il est bien entendu possible d'utiliser la classe d'adaptateur pour effectuer des changements dans vos données. Cette section décrit les manières de procéder.

    27.1.4.1. Insérer des données

    Vous pouvez ajouter de nouveaux enregistrements dans une table, grâce à la méthode insert(). Son premier paramètre est une chaîne qui représente le nom de la table ciblée, le second paramètre est un tableau associatif liant les noms des colonnes de la table, aux valeurs souhaitées.

    Exemple 27.17. Insertion dans une table

    $data = array(
        
    'created_on'      => '2007-03-22',
        
    'bug_description' => 'Something wrong',
        
    'bug_status'      => 'NEW'
    );

    $db->insert('bugs'$data);

    Les colonnes non citées dans le tableau associatif sont laissées telles quelles. Ainsi, si le SGBD possède une valeur DEFAULT pour les colonnes concernées, celle-ci sera utilisée, autrement, NULL sera utilisé.

    Par défaut, les valeurs insérées avec cette méthode sont automatiquement échappées. Ceci pour des raisons de sécurité, vous n'avez donc pas besoin de vous occuper de ce point là.

    Si vous avez besoin d'écrire de la syntaxe SQL, comme des mots réservés, des noms de fonctions SQL, vous voulez que ceux-ci ne soient pas échappés, et ne soient pas traités comme de vulgaires chaînes de caractères, mais plutôt comme des expressions. Pour ceci, vous devriez passer ces valeurs dans votre tableau de données, en tant qu'objets de type Zend_Db_Expr au lieu de chaînes de caractères banales.

    Exemple 27.18. Insérer des expressions dans une table

    $data = array(
        
    'created_on'      => new Zend_Db_Expr('CURDATE()'),
        
    'bug_description' => 'Something wrong',
        
    'bug_status'      => 'NEW'
    );

    $db->insert('bugs'$data);

    27.1.4.2. Récupérer une valeur générée

    Certains SGBDs supportent les clé primaires auto-incrémentées. Une table qui utilise un tel procédé génère la valeur de la clé automatiquement lors d'une insertion (INSERT). La valeur de retour de la méthode insert() n'est pas le dernier ID inséré car la table peut ne pas avoir de clé auto-incrémentée. La valeur de retour est le nombres d'enregistrements affectés (théoriquement 1).

    Si votre table a été définie avec une clé auto-incrémentée, alors vous pouvez appeler la méthode lastInsertId() après une opération d'insertion. Cette méthode retourne la valeur auto-incrémentée, générée dans le cadre de la connexion au SGBD.

    Exemple 27.19. Utiliser lastInsertId() pour les clés auto-incrémentées

    $db->insert('bugs'$data);

    // retourne la dernière valeur générée par la clé auto-incrémentée
    $id $db->lastInsertId();

    Certains SGBD supporte un objet de séquence, qui sert à générer des valeurs uniques qui vont servir pour les clé primaires. Pour supporter ce procédé, la méthode lastInsertId() accepte deux paramètres optionnels (chaînes de caractères). Ces paramètres nomment la table et la colonne en supposant que vous ayez respecté la convention qui définit que la séquence est nommée en utilisant le nom de la table et des colonnes utilisées, avec le suffixe "_seq". Ces conventions sont celles de PostgreSQL pour les colonnes de type SERIAL. Par exemple, une table "bugs" avec une clé primaire "bug_id" utilisera une séquence nommée "bugs_bug_id_seq".

    Exemple 27.20. Utiliser lastInsertId() avec une séquence

    $db->insert('bugs'$data);

    // retourne la dernière valeur générée par la séquence 'bugs_bug_id_seq'.
    $id $db->lastInsertId('bugs''bug_id');

    // ceci retourne la dernière valeur générée par la séquence 'bugs_seq'.
    $id $db->lastInsertId('bugs');

    Si le nom de votre objet de séquence ne suit pas ces conventions de nommage, utilisez alors lastSequenceId(). Cette méthode prend un paramètre qui nomme la séquence explicitement.

    Exemple 27.21. Utilisation de lastSequenceId()

    $db->insert('bugs'$data);

    // retourne la dernière valeur générée par la séquence 'bugs_id_gen'.
    $id $db->lastSequenceId('bugs_id_gen');

    Pour les SGBDs ne supportant pas les séquences, comme MySQL, Microsoft SQL Server, et SQLite, les arguments passés à la méthode lastInsertId() sont ignorés. La valeur retournée est la dernière valeur générée pour la dernière requête INSERT, quelque soit la table concernée (pour cette connexion). Aussi, pour ces SGBDs, la méthode lastSequenceId() retournera toujours NULL.

    [Note] Pourquoi ne pas utiliser "SELECT MAX(id) FROM table"?

    Quelques fois, cette requête retourne la valeur la plus récente de clé primaire insérée dans la table en question. Cependant, cette technique n'est pas pertinente dans un environnement où beaucoup de clients insèrent beaucoup de données dans une même table. Il est donc possible qu'un client insère une donnée entre le moment où la dernière insertion est effectuée, et l'appel de MAX(id), aboutissant ainsi à un résultat erroné. Il est très difficile de se rendre compte d'un tel comportement.

    Utiliser un mode d'isolation transactionnelle très élevé, comme "repeatable read" peut mitiger plus ou moins les risques, mais certains SGBDs ne supportent pas ce mode de transactions.

    De plus, utiliser une requête du type "MAX(id)+1" pour générer une nouvelle valeur de clé primaire n'est pas sécurisé non plus, car deux client peuvent se connecter simultanément et créer des effets indésirables.

    Tous les SGBDs fournissent un mécanisme de génération de valeurs uniques, et une méthode pour les récupérer. Ces mécanismes travaillent en dehors du mode transactionnel, et empêchent ainsi deux clients de générer la même valeur, ou de "se marcher dessus".

    27.1.4.3. Mettre à jour des données

    Vous pouvez mettre à jour des données dans une table en utilisant la méthode update() de l'adaptateur. Cette méthode accepte trois arguments : le premier est le nom de la table, le deuxième est un tableau faisant correspondre les noms des colonnes SQL à leurs valeurs désirées.

    Les valeurs dans ce tableau sont traitées comme des chaînes. Voyez Section 27.1.4.1, « Insérer des données » pour plus d'informations sur la gestion des expressions SQL dans ce tableau.

    Le troisième argument est une chaîne contenant l'expression SQL utilisée comme critère pour la mise à jour des données dans la table. Les valeurs et les arguments dans ce paramètre ne sont pas échappés pour vous. Vous devez donc vous assurer de l'éventuel bon échappement des caractères. Voyez Section 27.1.5, « Échapper des valeurs ou des identifiants » pour plus d'informations.

    La valeur de retour de cette méthode est le nombre d'enregistrements affectés par l'opération de mise à jour (UPDATE).

    Exemple 27.22. Mettre à jour des enregistrements

    $data = array(
        
    'updated_on'      => '2007-03-23',
        
    'bug_status'      => 'FIXED'
    );

    $n $db->update('bugs'$data'bug_id = 2');

    Si vous oubliez le troisième paramètre, alors tous les enregistrements de la table sont mis à jour avec les valeurs spécifiées dans le tableau de données.

    Si vous spécifiez un tableau de chaîne en tant que troisième paramètre, alors ces chaînes sont jointes entre elles avec une opération AND.

    Si vous fournissez un tableau de tableaux en tant que troisième argument, les valeurs seront automatiquement échappées dans les clés. Elles seront ensuite jointes ensemble, séparées par des opérateurs AND.

    Exemple 27.23. Mettre à jour des enregistrements avec un tableau de données

    $data = array(
        
    'updated_on'      => '2007-03-23',
        
    'bug_status'      => 'FIXED'
    );

    $where[] = "reported_by = 'goofy'";
    $where[] = "bug_status = 'OPEN'";

    $n $db->update('bugs'$data$where);

    // la requête SQL executée est :
    //  UPDATE "bugs" SET "update_on" = '2007-03-23', "bug_status" = 'FIXED'
    //  WHERE ("reported_by" = 'goofy') AND ("bug_status" = 'OPEN')

    Exemple 27.24. UMettre à jour des enregistrements avec un tableau de tableaux

    $data = array(
        
    'updated_on'      => '2007-03-23',
        
    'bug_status'      => 'FIXED'
    );

    $where['reported_by = ?'] = 'goofy';
    $where['bug_status = ?']  = 'OPEN';

    $n $db->update('bugs'$data$where);

    // la requête SQL executée est :
    //  UPDATE "bugs" SET "update_on" = '2007-03-23', "bug_status" = 'FIXED'
    //  WHERE ("reported_by" = 'goofy') AND ("bug_status" = 'OPEN')

    27.1.4.4. Supprimer des enregistrements

    Il est possible de supprimer des enregistrements dans une table. La méthode delete() est faite pour cela. Elle accepte deux paramètres, le premier est une chaîne désignant la table.

    Le second paramètre est une chaîne contenant l'expression SQL utilisée comme critère pour effacer les enregistrements. Les valeurs de cette expression de sont pas échappées automatiquement, vous devez donc vous en occuper le cas échéant. Voyez Section 27.1.5, « Échapper des valeurs ou des identifiants » pour les méthodes concernant l'échappement.

    La valeur retournée par la méthode delete() est le nombre d'enregistrements affectés (effacés).

    Exemple 27.25. Supprimer des enregistrements

    $n $db->delete('bugs''bug_id = 3');

    Si vous ne spécifiez pas le second paramètres, tous les enregistrements de la table seront alors supprimés.

    Si le second paramètre est un tableau de chaînes, alors celles ci seront jointe en une expression SQL, séparées par l'opérateur AND.

    Si vous fournissez un tableau de tableaux en tant que troisième argument, les valeurs seront automatiquement échappées dans les clés. Elles seront ensuite jointes ensemble, séparées par des opérateurs AND.

    27.1.5. Échapper des valeurs ou des identifiants

    Lorsque vous envoyez des requêtes SQL au SGBD, il est souvent nécessaire d'y inclure des paramètres dynamiques, PHP. Ceci est risqué car si un des paramètres contient certains caractères, comme l'apostrophe ('), alors la requête résultante risque d'être mal formée. Par exemple, notez le caractère indésirable dans la requête suivante :

    $name "O'Reilly";
    $sql "SELECT * FROM bugs WHERE reported_by = '$name'";

    echo 
    $sql;
    // SELECT * FROM bugs WHERE reported_by = 'O'Reilly'

    Pire encore est le cas où de telles erreurs SQL peuvent être utilisées délibérément par une personne afin de manipuler la logique de votre requête. Si une personne peut manipuler un paramètre de votre requête, par exemple via un paramètre HTTP ou une autre méthode, alors il peut y avoir une fuite de données, voire même une corruption totale de votre base de données. Cette technique très préoccupante de violation de la sécurité d'un SGBD, est appelée "injection SQL" (voyez http://en.wikipedia.org/wiki/SQL_Injection).

    La classe Zend_Db Adapter possède des méthodes adaptées pour vous aider à faire face à de telles vulnérabilités. La solution proposée est l'échappement de tels caractères (comme la "quote" = ') dans les valeurs PHP avant leur passage dans la chaîne de requête. Ceci vous protège de l'insertion malveillante ou involontaires, de caractères spéciaux dans les variables PHP faisant partie d'une requête SQL.

    27.1.5.1. Utilisation de quote()

    La méthode quote() accepte un seul paramètre, une chaîne de caractère. Elle retourne une chaîne dont les caractères spéciaux ont été échappés d'une manière convenable en fonction du SGBD sous-jacent. De plus, la chaîne échappée est entourée d'apostrophes ("'").C'est la valeur standard de délimitations des chaînes en SQL.

    Exemple 27.26. Utiliser quote()

    $name $db->quote("O'Reilly");
    echo 
    $name;
    // 'O\'Reilly'

    $sql "SELECT * FROM bugs WHERE reported_by = $name";

    echo 
    $sql;
    // SELECT * FROM bugs WHERE reported_by = 'O\'Reilly'

    Notez que la valeur de retour contient les apostrophes de délimitation autour de la chaîne. Ceci est différent de certaines fonctions qui se contentent juste d'échapper les caractères spéciaux, telle que mysql_real_escape_string().

    Certaines valeurs en revanche n'ont pas besoin d'être délimitées. Certains SGBDs n'acceptent pas que les valeurs correspondant à des champs de type entier, soient délimitées. Autrement dit, l'exemple suivant est erroné dans certaines implémentations de SQL. Nous supposons intColumn ayant un type SQL INTEGER :

    SELECT FROM atable WHERE intColumn '123'

    Le second paramètre optionnel de quote() permet de spécifier un type SQL.

    Exemple 27.27. Utiliser quote() avec un type SQL

    $value '1234';
    $sql 'SELECT * FROM atable WHERE intColumn = '
         
    $db->quote($value'INTEGER');

    De plus, chaque classe Zend_Db_Adapter possèdent des constantes représentant les différents type SQL des SGBDs respectifs qu'elles représentent. Ainsi, les constantes Zend_Db::INT_TYPE, Zend_Db::BIGINT_TYPE, et Zend_Db::FLOAT_TYPE peuvent vous permettre d'écrire un code portable entre différents SGBDs.

    Zend_Db_Table fournit les types SQL à quote() automatiquement en fonction des colonnes utilisées par la table référencée.

    27.1.5.2. Utilisation de quoteInto()

    Une autre manière est d'échapper une expression SQL contenant une variable PHP. Vous pouvez utiliser quoteInto() pour cela. Cette méthode accepte trois arguments. Le premier est la chaîne représentant l'expression SQL dont les paramètres variables sont remplacés par un joker(?), et le second argument est la variable PHP à utiliser pour le remplacement du joker.

    Le joker est le même symbole que celui utilisé par beaucoup de SGBDs pour la substitution de paramètre dans une requête préparée.quoteInto() ne fait qu'émuler ce comportement : la méthode ne fait que remplacer le joker par la valeur PHP, en lui appliquant la méthode quote. De vrais paramètres de requêtes préparées conservent une réelle isolation entre la requête et ses paramètres.

    Exemple 27.28. Utiliser quoteInto()

    $sql $db->quoteInto("SELECT * FROM bugs WHERE reported_by = ?",
                          
    "O'Reilly");

    echo 
    $sql;
    // SELECT * FROM bugs WHERE reported_by = 'O\'Reilly'

    Le troisième paramètre optionnel s'utilise comme avec la méthode quote. Il sert à spécifier un type SQL, les types numériques ne sont pas délimités.

    Exemple 27.29. Utiliser quoteInto() avec un type SQL

    $sql $db->quoteInto("SELECT * FROM bugs WHERE bug_id = ?",
                          
    '1234',
                          
    'INTEGER');

    echo 
    $sql;
    // SELECT * FROM bugs WHERE reported_by = 1234

    27.1.5.3. Utilisation de quoteIdentifier()

    Les valeurs ne sont pas les seuls données qui peuvent être dynamiques dans une requête SQL,et donc passées par des variables PHP. Les noms des tables, des colonnes, ou tout autre identifiant SQL spécial de la requête peuvent aussi être dynamiques. En général, les identifiant spéciaux d'une requête ont une syntaxe identique à celle des variables PHP : pas d'espaces dans les noms, certains autres caractères interdits, la ponctuation est interdite, etc... Aussi, les identifiants ne peuvent valoir certaines valeurs de mots réservés : une table ne peut s'appeler "FROM". Il se peut donc que vous ayez besoin aussi d'échapper des paramètres voués à être substitués à des identifiant dans la requête SQL, et non plus à des valeurs.

    Le langage SQL possède une caractéristique appelée identifiant délimités. Si vous entourez un identifiant SQL dans un type spécial de délimiteurs, alors vous pouvez écrire des requêtes qui auraient été invalides autrement. Ainsi, vous pouvez inclure des espaces, de la ponctuation ou des caractères internationaux dans vos identifiant, et aussi utiliser des mots réservés.

    La méthode quoteIdentifier() fonctionne comme quote(), mais elle utilise un caractère de délimitation spécial, en fonction du SGBD sous-jacent. Par exemple, le standard SQL spécifie des doubles quotes (") et beaucoup de SGBDs utilisent ceci. MySQL utilise les apostrophes inverses (back-quotes) (`) par défaut. Les caractères spéciaux sont aussi échappés.

    Exemple 27.30. Utiliser quoteIdentifier()

    // nous possédons une table ayant un nom correspondant
    // à un mot reservé en SQL
    $tableName $db->quoteIdentifier("order");

    $sql "SELECT * FROM $tableName";

    echo 
    $sql
    // SELECT * FROM "order"

    Les identifiant SQL délimités sont sensibles à la casse. Vous devriez toujours utiliser la casse telle qu'elle est utilisée dans votre base de données (nom des tables, des colonnes ...).

    Dans les cas où le SQL est généré à l'intérieur des classes Zend_Db, alors les identifiant SQL seront automatiquement échappés. Vous pouvez changer ce comportement avec l'option Zend_Db::AUTO_QUOTE_IDENTIFIERS.Spécifiez la lors de l'instanciation de l'adaptateur. Voyez Exemple 27.6, « Passer l'option d'auto-échappement à la fabrique ».

    27.1.6. Gérer les transactions dans une base de données

    Les bases de données définissent les transactions comme étant des unités logiques de travail qui peuvent êtres validées ("commit") ou annulées ("rollback") en tant qu'une seule opération, même sur de multiples tables. Toutes les requêtes aux bases de données sont considérées comme faisant partie d'une transaction, même si le driver de base de données fait ceci implicitement. Ceci s'appelle le mode auto-commit, dans lequel le driver de base de données créer une transaction pour chaque requête exécutée et la valide. Par défaut toutes les classes Zend_Db_Adapter fonctionnent en mode auto-commit.

    Vous pouvez manuellement spécifier lorsque vous voulez démarrer une transaction. Vous contrôler ainsi combien de requêtes doivent y être exécutées, et valider ou annuler ce groupe de requêtes. Utilisez beginTransaction() pour démarrer une transaction. Toutes les requêtes suivantes seront alors exécutées dans cette transaction avant que vous ne l'annuliez, ou validiez.

    Pour terminer une transaction, utilisez les méthodes commit() ou rollBack(). commit() validera et appliquera les changements de la transaction au SGBD, ils deviendront alors visibles dans les autres transactions.

    rollBack() fait le contraire : elle annule les changements qu'ont générés les requêtes dans la transaction. L'annulation n'a aucun effet sur les changements qui ont été opérés par d'autres transactions parallèles.

    Après qu'une transaction soit terminées, Zend_Db_Adapter retourne en mode auto-commit jusqu'à un nouvel appel à beginTransaction().

    Exemple 27.31. Manipuler les transactions pour assurer l'intégrité de la logique

    // Démarre explicitement une transaction.
    $db->beginTransaction();

    try {
        
    // Essaye d'executer une ou plusieurs requêtes :
        
    $db->query(...);
        
    $db->query(...);
        
    $db->query(...);

        
    // Si toutes ont réussi, valide les changements en une seule passe.
        
    $db->commit();

    } catch (
    Exception $e) {
        
    // Si une des requête s'est mal déroulée, alors nous voulons
        // annuler les changements de toutes les requêtes faisant partie
        // de la transaction, même celles qui se sont bien déroulées.
        // Tous les changements sont annulés d'un seul coup.
        
    $db->rollBack();
        echo 
    $e->getMessage();
    }

    27.1.7. Lister et décrire les tables

    La méthode listTables() retourne un tableau de chaînes décrivant les tables de la base de données courante.

    La méthode describeTable() retourne un tableau associatif de métadonnées sur une table. Spécifiez en le nom en paramètre. Le second paramètre est optionnel et définit la base de données à utiliser, comme par exemple si aucune n'a été sélectionnée précédemment.

    Les clés de ce tableau représentent les noms des colonnes, les valeurs sont un tableau avec les clés suivantes :

    Tableau 27.1. Champs de métadonnées retournés par describeTable()

    clé type description
    SCHEMA_NAME (chaîne) Nom de la base de données dans laquelle la table existe.
    TABLE_NAME (chaîne) Nom de la table dans laquelle la colonne existe.
    COLUMN_NAME (chaîne) Nom de la colonne.
    COLUMN_POSITION (entier) Position de la colonne dans la table.
    DATA_TYPE (chaîne) Nom du type de données tel que renvoyé par le SGBD.
    DEFAULT (chaîne) Valeur par défaut de la colonne, si une existe.
    NULLABLE (booléen) TRUE si la colonne accepte la valeur SQL 'NULL', FALSE sinon.
    LENGTH (entier) Longueur ou taille de la colonne telle que reportée par le SGBD.
    SCALE (entier) Échelle du type SQL NUMERIC ou DECIMAL.
    PRECISION (entier) Précision du type SQL NUMERIC ou DECIMAL.
    UNSIGNED (booléen) TRUE si le type est un entier non signé, défini par UNSIGNED.
    PRIMARY (booléen) TRUE si la colonne fait partie d'une clé primaire.
    PRIMARY_POSITION (entier) Position de la colonne dans la clé primaire.
    IDENTITY (booléen) TRUE si la colonne utilise une valeur auto-générée.

    [Note] A quoi correspond le champs de métadonnées "IDENTITY" en fonction du SGBD ?

    Le champs de métadonnées "IDENTITY" a été choisi en tant que terme idiomatique pour représenter une relation de substitution de clés. Ce champ est généralement connu par les valeurs suivantes :

    • IDENTITY - DB2, MSSQL

    • AUTO_INCREMENT - MySQL

    • SERIAL - PostgreSQL

    • SEQUENCE - Oracle

    Si aucune table ne correspond à votre demande, alors describeTable() retourne un tableau vide.

    27.1.8. Fermer une connexion

    Normalement, il n'est pas nécessaire de fermer explicitement sa connexion. PHP nettoie automatiquement les ressources laissées ouvertes en fin de traitement. Les extensions des SGBDs ferment alors les connexions respectives pour les ressources détruites par PHP.

    Cependant, il se peut que vous trouviez utile de fermer la connexion manuellement. Vous pouvez alors utiliser la méthode de l'adaptateur closeConnection() afin de fermer explicitement la connexion vers le SGBD.

    A partir de la version 1.7.2, vous pouvez vérifier si vous êtes actuellement connecté au serveur SGBD grâce à la méthode isConnected(). Ceci correspond à une ressource de connexion qui a été initiée et qui n'est pas close. Cette fonction ne permet pas actuellement de tester la fermeture de la connexion au niveau du SGBD par exemple. Cette fonction est utilisée en interne pour fermer la connexion. Elle vous permet entre autres de fermer plusieurs fois une connexion sans erreurs. C'était déjà le cas avant la version 1.7.2 pour les adaptateurs de type PDO mais pas pour les autres.

    Exemple 27.32. Fermer une connexion à un SGBD

    $db->closeConnection();

    [Note] Zend_Db supporte-t-il les connexions persistantes ?

    Oui, la persistance est supportée grace à l'addition de l'option persistent quand il est à une valeur true dans la configuration (pas celle du driver) d'un adaptateur de Zend_Db.

    Exemple 27.33. Utiliser l'option de persistance avec l'adaptateur Oracle

    $db Zend_Db::factory('Oracle', array(
        
    'host'       => '127.0.0.1',
        
    'username'   => 'webuser',
        
    'password'   => 'xxxxxxxx',
        
    'dbname'     => 'test',
        
    'persistent' => true
    ));

    Notez cependant qu'utiliser des connexions persistantes peut mener à un trop grand nombre de connexions en attente (idle), ce qui causera plus de problème que cela n'est sensé en résoudre.

    Les connexions aux bases de données possède un état. Dans cet état sont mémorisés des objets propres au SGBD. Par exemples des verrous, des variables utilisateur, des tables temporaires, des informations sur les requêtes récentes, les derniers enregistrements affectés, les dernières valeurs auto-générées, etc. Avec des connexions persistantes, il se peut que vous accédiez à des données ne faisant pas partie de votre session de travail avec le SGBD, ce qui peut s'avérer dangereux.

    Actuellement, seuls les adpatateurs Oracle, DB2 et PDO (si spécifiés par PHP) supportent la persistance avec Zend_Db.

    27.1.9. Exécuter des requêtes sur le driver directement

    Il peut y avoir des cas où vous souhaitez accéder directement à la connexion 'bas niveau', sous Zend_Db_Adapter.

    Par exemple, toute requête effectuée par Zend_Db est préparée, et exécutée. Cependant, certaines caractéristiques des bases de données ne sont pas compatibles avec les requêtes préparées. Par exemple, des requêtes du type CREATE ou ALTER ne peuvent pas être préparées sous MySQL. De même, les requêtes préparées ne bénéficient pas du cache de requêtes, avant MySQL 5.1.17.

    La plupart des extensions PHP pour les bases de données proposent une méthode permettant d'envoyer une requête directe, sans préparation. Par exemple, PDO propose pour ceci la méthode exec(). Vous pouvez récupérer l'objet de connexion "bas niveau" grâce à la méthode de l'adaptateur getConnection().

    Exemple 27.34. Envoyer une requête directe dans un adaptateur PDO

    $result $db->getConnection()->exec('DROP TABLE bugs');

    De la même manière, vous pouvez accéder à toutes les propriétés ou méthodes de l'objet "bas niveau", utilisé par Zend_Db. Attention toutefois en utilisant ce procédé, vous risquez de rendre votre application dépendante du SGBD qu'elle utilise, en manipulant des méthodes propres à l'extension utilisée.

    Dans de futures versions de Zend_Db, il sera possible d'ajouter des méthodes pour des fonctionnalités communes aux extensions de bases de données de PHP. Ceci ne rompra pas la compatibilité.

    27.1.10. Récupérer la version du serveur SGBD

    A partir de la version 1.7.2, vous pouvez récupérer la version du serveur avec le style de syntaxe PHP ce qui permet d'utiliser version_compare(). Si cette information n'est pas disponible, vous recevrez un NULL.

    Exemple 27.35. Vérifier la version du serveur avant de lancer une requête

    $version $db->getServerVersion();
    if (!
    is_null($version)) {
        if (
    version_compare($version'5.0.0''>=')) {
            
    // faire quelquechose
        
    } else {
            
    // faire autre chose
        
    }
    } else {
        
    // impossible de lire la version du serveur
    }

    27.1.11. Notes sur des adaptateur spécifiques

    Cette section liste des différences entre les adaptateurs, que vous devriez considérer.

    27.1.11.1. IBM DB2

    • Passez le paramètre 'Db2' à la méthode factory().

    • Cet adaptateur utilise l'extension PHP ibm_db2.

    • IBM DB2 supporte les séquences et les clés auto-incrémentées. Les arguments de lastInsertId() sont donc optionnels. Si vous ne passez pas de paramètres, alors l'adaptateur retourne la dernière valeur de clé auto- incrémentée. Sinon, il retourne la dernière valeur de la séquence passée en paramètre, en se référant à la convention 'table_colonne_seq'.

    27.1.11.2. MySQLi

    • Passez le paramètre 'Mysqli' à la méthode factory().

    • Cet adaptateur utilise l'extension PHP mysqli.

    • MySQL ne supporte pas les séquences, donc lastInsertId() ignore tout paramètre qu'on lui passe. Elle retourne toujours la valeur de la dernière clé auto-incrémentée. lastSequenceId(), elle, retourne toujours NULL.

    27.1.11.3. Oracle

    • Passez le paramètre 'Oracle' à la méthode factory().

    • Cet adaptateur utilise l'extension PHP oci8.

    • Oracle ne supporte pas les clé auto-incrémentées, donc vous devriez spécifier un paramètre de séquence à lastInsertId() ou lastSequenceId().

    • L'extension Oracle ne supporte pas les paramètres positionnés (?). Vous devez utiliser des paramètres nommés (:name).

    • Actuellement l'option Zend_Db::CASE_FOLDING n'est pas supportée par l'adaptateur Oracle. Pour l'utiliser, vous devez utiliser l'adaptateur basé sur PDO et OCI.

    • Par défaut les champs LOB ("Large Objet Binaire") sont retournés sous la forme d'objets OCI-Lob. Vous pouvez les récupérer sous forme de chaînes pour toutes les requêtes en utilisant l'option de driver 'lob_as_string' ou pour une requête en particulier en utilisant la méthode setLobAsString(boolean) de l'adaptateur ou de l'objet statement.

    27.1.11.4. Microsoft SQL Server

    • Specify this Adapter to the factory() method with the name 'Sqlsrv'.

    • This Adapter uses the PHP extension sqlsrv

    • Only Microsoft SQL Server 2005 or greater is supported.

    • Microsoft SQL Server does not support sequences, so lastInsertId() ignores primary key argument and returns the last value generated for an auto-increment key if a table name is specified or a last insert query returned id. The lastSequenceId() method returns NULL.

    • Zend_Db_Adapter_Sqlsrv sets QUOTED_IDENTIFIER ON immediately after connecting to a SQL Server database. This makes the driver use the standard SQL identifier delimiter symbol (") instead of the proprietary square-brackets syntax SQL Server uses for delimiting identifiers.

    • You can specify driver_options as a key in the options array. The value can be a anything from here http://msdn.microsoft.com/en-us/library/cc296161(SQL.90).aspx.

    • You can use setTransactionIsolationLevel() to set isolation level for current connection. The value can be SQLSRV_TXN_READ_UNCOMMITTED, SQLSRV_TXN_READ_COMMITTED, SQLSRV_TXN_REPEATABLE_READ, SQLSRV_TXN_SNAPSHOT or SQLSRV_TXN_SERIALIZABLE.

    • As of Zend Framework 1.9, the minimal supported build of the PHP SQL Server extension from Microsoft is 1.0.1924.0. and the MSSQL Server Native Client version 9.00.3042.00.

    27.1.11.5. PDO pour IBM DB2 et Informix Dynamic Server (IDS)

    • Passez le paramètre 'Pdo_Ibm' à la méthode factory().

    • Cet adaptateur utilise les extensions PHP pdo et pdo_ibm.

    • Vous devez possédez l'extension PDO_IBM en version 1.2.2 minimum. Si ce n'est pas le cas, vous devrez la mettre à jour via PECL.

    27.1.11.6. PDO Microsoft SQL Server

    • Passez le paramètre 'Pdo_Mssql' à la méthode factory().

    • Cet adaptateur utilise les extensions PHP pdo et pdo_dblib.

    • Microsoft SQL Server ne supporte pas les séquences, ainsi lastInsertId() ignore les paramètres qu'on lui passe et retourne toujours la valeur de la dernière clé auto-incrémentée. lastSequenceId() retourne toujours NULL.

    • Si vous travaillez avec des chaînes Unicode avec un encodage autre que UCS-2 (comme UTF-8), vous devrez peut-être réaliser une conversion dans votre code d'application ou stocker les données dans un champs binaire. Reportez vous à la base de connaissance Microsoft pour plus d'informations.

    • Zend_Db_Adapter_Pdo_Mssql met QUOTED_IDENTIFIER à ON dès que la connexion a été effectuée. Le driver utilise donc le délimiteur d'identifiant SQL " au lieu de son délimiteur habituel.

    • Vous pouvez spécifier la clé pdoType dans le tableau d'options de construction de l'adaptateur. La valeur peut être "mssql" (défaut), "dblib", "freetds", ou "sybase". Cette option affecte la syntaxe du préfixe DSN que l'adaptateur utilisera. "freetds" et "sybase" impliquent un préfixe "sybase:", qui est utilisé par les librairies FreeTDS.Voyez aussi http://www.php.net/manual/en/ref.pdo-dblib.connection.php pour plus d'informations sur les DSN pour ce driver.

    27.1.11.7. PDO MySQL

    • Passez le paramètre 'Pdo_Mysql' à la méthode factory().

    • Cet adaptateur utilise les extensions PHP pdo et pdo_mysql.

    • MySQL ne supporte pas les séquences, ainsi lastInsertId() ignore les paramètres qu'on lui passe et retourne toujours la valeur de la dernière clé auto-incrémentée. lastSequenceId() retourne toujours NULL.

    27.1.11.8. PDO Oracle

    • Passez le paramètre 'Pdo_Oci' à la méthode factory().

    • Cet adaptateur utilise les extensions PHP pdo et pdo_oci.

    • Oracle ne supporte pas les clé auto-incrémentées, donc vous devriez spécifier un paramètre de séquence à lastInsertId() ou lastSequenceId().

    27.1.11.9. PDO PostgreSQL

    • Passez le paramètre 'PDO_Pgsql' à la méthode factory().

    • Cet adaptateur utilise les extensions PHP pdo et pdo_pgsql.

    • PostgreSQL supporte les séquences et les clés auto-incrémentées. Les arguments de lastInsertId() sont donc optionnels. Si vous ne passez pas de paramètres, alors l'adaptateur retourne la dernière valeur de clé auto- incrémentée. Sinon, il retourne la dernière valeur de la séquence passée en paramètre, en se référant à la convention 'table_colonne_seq'.

    27.1.11.10. PDO SQLite

    • Passez le paramètre 'PDO_Sqlite' à la méthode factory().

    • Cet adaptateur utilise les extensions PHP pdo et pdo_sqlite.

    • SQLite ne supporte pas les séquences, ainsi lastInsertId() ignore les paramètres qu'on lui passe et retourne toujours la valeur de la dernière clé auto-incrémentée. lastSequenceId() retourne toujours NULL.

    • Pour vous connecter à une base de données SQLite2, spécifiez le paramètre 'sqlite2'=>true dans le tableau d'options passé à l'adaptateur, lors de la création de l'instance de Pdo_Sqlite Adapter.

    • Pour vous connecter à une base de données SQLite en mémoire, spécifiez le paramètre 'dsnprefix'=>':memory:' dans le tableau d'options passé à l'adaptateur, lors de la création de l'instance de Pdo_Sqlite Adapter.

    • Les anciennes versions du driver SQLite pour PHP ne semblent pas supporter les commandes PRAGMA nécessaires pour s'assurer que les colonnes ayant un nom court soient utilisées dans les résultats. Si vous avez des problèmes, tels que vos enregistrements sont retournés avec une forme "nomtable.nomcolonne" lors de vos jointures, vous devriez alors mettre à jour votre version de PHP.

    27.1.11.11. Firebird (Interbase)

    • Cet adaptateur utilise l'extension PHP php_interbase.

    • Firebird (Interbase) ne supporte pas les clé auto-incrémentées, donc vous devez spécifier un paramètre de séquence à lastInsertId() ou lastSequenceId().

    • Pour l'instant l'option Zend_Db::CASE_FOLDING n'est pas supportée par l'adaptateur Firebird (Interbase). Tout identificateur non échappé sera automatiquement retourné en majuscules.

    • Le nom de l'adaptateur est ZendX_Db_Adapter_Firebird.

      Rappelez vous qu'il est nécessaire d'utiliser le paramètre 'adapterNamespace' avec la valeur ZendX_Db_Adapter.

      Nous recommandons de mettre à jour gds32.dll (ou l'équivalent linux) embarqué avec PHP, à la même version que celle du serveur. Pour Firebird l'équivalent à gds32.dll est fbclient.dll.

      Par défaut tous les identifiants (nomde tables, de cahmps) sont retournés en majuscules.

    digg delicious meneame google twitter technorati facebook

    Comments

    Loading...